Retour vers le passé : Amigo!...Mon colt a deux mots à te dire (1972)

 

REALISATEUR

Maurizio Lucidi

SCENARISTES

Ernesto Gastaldi et Rafael Azcona

DISTRIBUTION

Bud Spencer, Jack Palance, Dany Saval, Francisco Rabal…

INFOS

Long métrage italien/français/espagnol
Titre original : Si può fare… amigo
Genre : western/comédie
Année de production : 1972

Pour une poignée de dollars de Sergio Leone n’était pas le premier western italien, mais c’est le film dont le succès a posé véritablement les bases de ce qui sera ensuite appelé le « western spaghetti ». Le cinéma de genre italien avait trouvé là un remplaçant au péplum, qui fut particulièrement populaire jusque dans la première moitié des sixties. Le western faisait tellement fureur que d’après les spécialistes, un tiers des films tournés en Italie en 1968 (l’année de Il était une fois dans l’Ouest et du Le Grand Silence) était un spagh’ ! Après, comme toute mode, celle-ci a connu un essoufflement et pour la relancer, les producteurs se sont tournés vers la comédie, suite à l’immense succès des Trinita avec Terence Hill et Bud Spencer au début des années 70…un courant qui, pour certains, a provoqué le déclin du western spaghetti.

On l’appelle Trinita (1970) n’était pas la première collaboration entre Bud Spencer et Terence Hill. Les deux hommes avaient déjà tournés ensemble dans Dieu pardonne…pas moi !Les Quatre de l’Avé Maria et La Colline des Bottes. Mais c’est bien On l’appelle Trinita et sa recette à base de « baffes et fayots » qui a vraiment imposé leur duo au box-office, un duo reformé pour 13 autres longs métrages en plus de 20 ans de On continue à l’appeler Trinita en 1971 à Petit papa baston en 1994. En tout 17 films à la qualité (très) inégale…mais j’avoue que je garde toujours une certaine tendresse pour ces sympathiques spectacles et la dynamique entre les deux compères…

 

 

Avant de se retrouver en 1972 pour Maintenant on l’appelle Plata, Terence Hill et Bud Spencer ont chacun tourné un western (comique bien évidemment) la même année, Et maintenant on l’appelle El Magnifico pour le premier et Amigo !..mon colt a deux mots à te dire (ah, ce que j’aime ces titres à rallonge) pour le second. Amigo ! est réalisé par Maurizio Lucidi, pas le plus connu des metteurs en scène du bis transalpin. On lui doit notamment le film de guerre Les héros ne meurent jamais avec Henry Silva et le polar L’Exécuteur avec Roger Moore (à l’époque, tout le monde tournait en Italie !).

Il n’est pas exagéré de dire que dans ses westerns comiques, Bud Spencer jouait souvent le même personnage et Amigo ! ne fait pas exception. Son Hiram Coburn est un colosse au grand coeur qui ne peut rien refuser à un gamin orphelin qui vient d’hériter d’une maison et d’un terrain qui semble intéresser pas mal de monde. Coburn est aussi poursuivi par Sonny Bronston, un pistolero qui accuse Coburn d’avoir déshonoré sa soeur (la française Dany Saval, un an avant son mariage avec Michel Drucker) et qui compte bien régler la question en obligeant le grand gaillard à épouser son ennuyeuse frangine…

 

 

Bon, tout ça ne vole pas très haut et il y a une certaine mollesse dans la mise en scène…mais cela s’accorde bien tout de même avec la nonchalance de Bud Spencer qui joue sans forcer sur les recettes habituelles. Amigo !..Mon colt a deux mots à te dire est un western familial aux gags et à la galerie de tronches cartoonesques, sans violence excessive et où tout se règle dans un déluge de coups de poings et de grosses baffes.
Il ne faut pas attendre plus du film qu’un divertissement aussi mal fichu que fun et bon enfant, avec un Bud Spencer égal à lui-même et un Jack Palance qui cabotine joyeusement !

Commentaires (1)
  • eenangel
    Membre

    L'époque à Terrence Hill et Bud Spencer :). Ils ont fait un paquet de films c'est clair, aucun n'entrera au panthéon du cinéma mais dans l'ensemble assez divertissant. Il y en a quand même eu des assez bon en particulier Mon nom est personne (sans B.Spencer) qui était vraiment bon je trouve. Après c'est vrai que quand on a vu un de leur film on les a un peu tous vu mais bon ça détend le dimanche après midi :)