TUMATXA : L'EMISSION ! - EPISODE 29 : Le sculpteur et la princesse de la planète sans fin !!!

 

Retour de « Tumatxa! » ce soir après une ptite pause impromptue, pour l’antépénultième émission de la saison, eh oui, comme le temps passe… Et l’émission est cette semaine entièrement consacrée à la bande dessinée, comme cela nous arrive à l’occasion. Pas moins de quatre chroniques, et ça part un peu dans tous les sens, c’est un peu le but de l’exercice.

BD, BD, BD et BD, donc, et le toute en musique : tel est le sommaire de la semaine !!

Dans un premier temps, du patrimonial ! Du fait de l’actualité cinématographique, on se penche (pour la première fois dans cette émission, probablement) sur la franchise multi-média « La Planète des Singes ». Ce ne sont ni le roman de Pierre Boulle ni les diverses itérations cinématographiques qui nous intéressent ici (même si nous les abordons copieusement) mais les comics Marvel « Adventures On The Planet Of The Apes », adaptations des deux premiers films de la saga. C’est signé Doug Moench au scénario, George Tuska et Alfredo Alcala aux dessins, c’est très fidèle au matériau d’origine, et c’est donc très jouissif !!

On se déconnecte ensuite totalement de l’actualité pour évoquer un monumental album de 2015 (2016 pour le VF chez Rue de Sèvres), avec « Le Sculpteur » de Scott McCloud. Le bédéaste américain est surtout connu pour son célébrissime essai sur la BD/en BD « L’art invisible » ; voyons ensemble ce qu’il a retenu de ses propres leçons. Spoiler alert : c’est très impressionnant sur le plan du story-telling, un peu plus imparfait sur le plan purement scénaristique. C’est par contre très poignant, voire bouleversant…

Dans un troisième temps, on voyage vers le Japon pour y retrouver l’ami Shintaro Kago, qui signe « La Princesse du Château sans fin », très impressionnant exercice de style, où le mangaka japonais revisite le récit historique mâtiné de chanbara avec une virtuosité graphique que l’on ne lui connaissait pas (moi en tout cas). Rassure-vous, Kago reste Kago : c’est aussi très très drôle, incroyablement gore et violent, et même franchement porno par moments. Et quelle inventivité formelle !! Le multivers revu et corrigé par Shintaro Kago, voilà qui vaut le détour.

Enfin, même si nous avons abordé le travail du duo encore récemment, n’hésitons pas à revenir sur le corpus du tandem Ed Brubaker Sean Philipps, car leur dernier album en date, « Là où gisait le corps », est une petite bombe, qui détonne agréablement dans le cadre codifié du travail des vétérans de la « crime fiction ». Une enquête policière où l’on se fout un peu de la résolution, des flics qui n’en sont pas vraiment, des criminels qui le sont à peine… Voilà un récit étonnant, pour le moins.

Le tout est évidemment mis en musique avec talent , vous vous en doutiez : Thou, le combo sludge de Baton Rouge, Louisiane, revient avec son sixième album, le fabuleux « Umbilical », dont est extrait « House Of Ideas » ; Cathedral se rappelle à notre bon souvenir avec le titre « Urko’s Conquest », consacré à « La Planète des Singes », et entamant leur album « Supernatural Birth Machine » ; « Digeridoo », maxi inaugural de la discographie d’Aphex Twin, vient d’être réédité en version « expanded », on en écoute donc le morceau-titre ; les anglais de Graywave inversitissent avec talent le terrain du heavy shoegaze, comme le prouve « Cycle », extrait de leur EP « Dancing In The Dust » ; enfin, les finlandais de Haunted Plasma viennent de sortir « I », premier album très prometteur dont est issu le très krautrock « Haunted Plasma »…!!!

« Taylor escapes this hell to meet his fate
Upon the shores of suicide
On your knees before the rotted face
Of liberty dead in the sand »

EPISODE 29 !!!

Commentaires (0)