6

Critique de Jackals

par Mickael Karakac le dim. 8 sept. 2019

Rédiger une critique
Vraiment dommage

Contrairement à Full Ahead ! Coco, l’œuvre que je vais évoquer dans quelques instants, a bénéficié d'une  belle côte de popularité à sa sortie, courant 2008. Des spots publicitaires accompagnaient même l'arrivée du manga en France, chose  assez rare pour le souligner. L'objectif de l'éditeur Ki-oon était de conserver les lecteurs de la série à succès Übel Blatt et conquérir par la même occasion, de nouveaux lecteurs.

C'est un manga que j'avais déjà eu l'occasion de lire autrefois, quand j'étais au collège, sans pour autant pouvoir le finir. À l'époque, le gamin immature que j'étais n'accrochait pas vraiment aux "seinen" et toutes les œuvres matures, sombres, destinées à un public averti. Cette fois-ci, je vous rassure, j'ai tout lu et je vais donner mon ressenti.

Lire la suite : https://db-maniak.blogspot.com/2015/08/jackals.html

En bref

6
Mickael Karakac Suivre Mickael Karakac Toutes ses critiques (8)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Jackals
10
Jackals

Jackals

Lire la critique de Jackals

8
Jackals

Jackals

Lire la critique de Jackals

Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)