7

Critique de Dragon Head

par Mickael Karakac le mer. 11 sept. 2019

Rédiger une critique
Je suis partagé

Bien qu'il soit l'un des premiers seinen édité par Pika aux débuts des années 2000, Dragon Head a eu un succès quelque peu mitigé, éclipsé probablement par les deux séries phares de l'éditeur francilien : Card Captor Sakura et GTO. Il faut dire que le manga de Minetaro Mochizuki s’adresse principalement aux adultes, car il est question ici de scénario catastrophe, survivalisme et fin du monde.

Pour vous présenter brièvement l’intrigue, l'histoire débute par une scène voyant plusieurs classes rentrer d’un voyage scolaire via un Shinkansen (train à grande vitesse japonais). Alors que ce dernier entre dans un tunnel, un énorme tremblement de terre fait dérailler le train et tous les passagers meurent sur le coup, à part trois d’entre eux, Teru Aoki, Nobuo Takahashi et Ako Sato. Ils ne se rendent pas compte dès le début, mais ils sont prisonniers sous le tunnel sans que les urgences peuvent intervenir, car à l’extérieur, c’est toute la région qui est touchée. Ils se doutent bien que quelque chose s’est passé, mais impossible de savoir réellement. C’est quand ils vont tenter de quitter les lieux, qu’ils seront témoins du nouveau visage de leur pays.

Lire la suite : https://db-maniak.blogspot.com/2015/10/dragon-head.html

En bref

7
Mickael Karakac Suivre Mickael Karakac Toutes ses critiques (8)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 1 Commenter !
Autres critiques de Dragon Head
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)