9

Critique de Stray Bullets #1

par magictoad le mar. 24 sept. 2019 Staff

Rédiger une critique
BULLET IN YOUR HEAD ou Noir c'est Noir, il n'y a plus d'espoir

C'est en 1990 que Lapham quitte le monde de la publicité pour entrer dans celui du comics en tant que dessinateur, puis auteur, chez Valiant. Cinq années plus tard, il va monter sa maison d'édition : El Capitan Books afin d'y publier, à l'instar d'un Terry Moore, son propre titre « Stray Bullet » sur lequel il va bûcher (il dessine, encre, lettre, scénarise, en gros il fait tout, tout seul) durant les onze années suivantes, gagnant l'Eisner du meilleur auteur/dessinateur dès l'année suivante, en 1996. Il fera feu de tout bois par la suite travaillant en tant qu'auteur pour la majeur partie des éditeurs américains (DC, Wildstorm,Vertigo, Marvel, Dark Horse, Avatar …).

Pour caractériser son style, on peut citer le fait qu'il a été convaincu de faire carrière dans le dessin en lisant le Daredevil de Miller dans les années 80. On parlera de l'invention par ce dernier avec son run sur DD, du « Dark Age » pour signifier que dorénavant les super-héros étaient amenés à vivre des situations on ne peut plus dures et tragiques. Car « dur et tragique » peut servir de leitmotiv à sa série « Stray Bullets », à cause de la noirceur qui teinte cette œuvre. Ses protagonistes étant uniquement composés de brigands de seconde zone et autres azimutés défiant l'ordre établi.

Le choix du N&B va dans le même sens de la noirceur (à l'opposé, cette fois, d'un Terry Moore) mais surtout le graphisme des personnages pousse dans le monstrueux ces personnages tous plus débiles et délirants les uns des autres. Nous ne sommes pas face à un dessin réaliste mais plus vers un dessin qui vire vers la caricature, le grotesque, appuyant l'horreur et l'absurde des situations.

Cette galerie de personnages que nous allons suivre ici, et ils sont très nombreux, ne sont pas exclusivement des membres de la pègre comme pourrait le laisser penser le premier chapitre de l’œuvre (qui est absolument magnifique et éclairant, soit dit en passant, sur l’œuvre à venir). Chaque segment va nous présenter des nouveaux personnages, certains réapparaîtront par la suite, nous montrant les décisions qu'ils vont prendre finissant presque systématiquement par un drame, un mort. A l'opposé d'un « Criminal » de Brubaker où nous sommes plongés dans le pur polar, le noir littéraire, classique, Stray Bullet n'est définitivement pas de ce niveau là. On est plus dans un récit social où l'on voit émerger de la crasse des couches populaire défavorisées l'horreur de la déchéance d'humanité des laissés pour compte, là où le peuple devient littéralement aliéné, jusqu'à la débilité et où tout espoir est vain.

On se retrouve fasciné par l'inventivité de l'auteur à nous faire vivre ce contre-héroïsme à l'opposé de la nature même du médium qu'est le comic-book, où ceux qui s'opposent le plus aux méchants sont loin d'être des gentils (d’ailleurs ça n'existe pas, les gentils, dans Stray Bullets). Et nous ne sommes là qu'au début...

C'est là que le maux peut blesser, face à un objet comme celui-ci (gros volume, N&B, dessin peu esthétique), on est en droit d'avoir peur qu'on ne puisse pas avoir la chance de lire la suite face à un nombre de vente trop peu élevé pour ce premier volume. A voir...

En bref

Lapham crée, tout seul, un univers caricatural, où l'espoir est vain et l'intelligence absente. En nous introduisant une large galerie de personnages, du tueur professionnel talentueux à un curieux trio de jeunes paumés, tous voyant leurs chemins être amenés à se croiser et pas pour la gloire du genre humain.

9
Positif

Originalité absolue de cette sortie de route du genre.

Un N&B efficace

Un graphisme grimaçant

Negatif

Une caricature peu vraisemblable, trop caricaturale, tant au niveau scénaristique que graphique.

Aura t'on la chance de lire la suite ???

magictoad Suivre magictoad Toutes ses critiques (35)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)