8

Critique de Comme Elles

par Heyden le mer. 1 juin 2011

Rédiger une critique
Si Comme elles se distingue des autres shojos qu?on peut lire, c?est essentiellement parce que ce manga évite les clichés. Aussi, je ne peux que vous conseiller d?y jeter un ?il. Mais ce n?est pas le seul point fort de cette série. En effet, Comme elles, c?est avant tout un shojo qui se veut d?un réalisme cru. Ce qui est bien, c?est qu?ici, on est loin des triangles amoureux, déclarations d?amour qui traînent en longueur. On traite simplement de deux jeunes filles qui débutent leurs relations amoureuses et qui essaient de la faire tenir sur la durée. Mais le manga met aussi une évidence une amitié mise à mal due à des incompréhensions et une indifférence galopante.

D?autre part, Comme elles est aussi un manga qui vaut pour la richesse de la psychologie des personnages. Plus on progresse dans les tomes et plus la psychologie se développe aussi bien au niveau des garçons que des filles. Si Kazumi doit passer par un long combat pour enfin retrouver une certaine estime d?elle-même, cela ne se fait pas sans douleur. La jeune fille beaucoup trop naïve se laisse très souvent manipuler. Par ailleurs, son angoisse d?être rejetée la conduit à des extrémités parce que très fréquemment, elle n?ose rien dire. Mais ce qui est positif, c?est qu?on progresse avec elle et on voit combien elle essaie de se montrer forte, il y a réellement une connotation méliorative concernant son personnage. Il en est de même pour le personnage de Kanori. Si la jeune fille semble épanouie au départ dans son couple, celui-ci traverse de nombreuses crises qui motivent la jeune fille à se remettre en question. Et quand elle apprend que Kôta a fait, c?est aussi un moyen de montrer qu?elle doit avancer paradoxalement. Certes, les circonstances ne l?aident pas par rapport à sa situation familiale, mais Kanori fait aussi preuve de beaucoup de témérité pour avancer. Ses doutes et interrogations touchent et on peut très aisément s?identifier à elle. Les garçons subissent aussi une remise en question : Enâ notamment finit par se poser les bonnes questions. On sent que le personnage s?analyse avec davantage de justesse sur la fin du manga et qu?il est sur une pente ascendante. Kôta aura un peu plus de mal, mais s?il sait qu?il ne peut s?en prendre qu?à lui, il n?en demeure pas moins que le personnage restera affecté pour enfin comprendre qu?il doit avancer.

Une très bonne série!

En bref

8
Heyden Suivre Heyden Toutes ses critiques (42)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Comme Elles
Boutique en ligne
2,99€
Boutique en ligne
2,99€
Boutique en ligne
2,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)