8

Critique de Claymore #7

par JoeHarper le jeu. 3 avril 2008

Rédiger une critique
Pendant qu'Ophélie affronte une exaltée de haut rang, Claire décidé de s'enfuir avec Raki. Malheureusement, le combat est de courte durée et elle est bientôt rattrapée par la claymore psychopathe, bien décidée à l'achever. Après lui avoir fait une promesse, Claire décide de se séparer de Raki pour qu'il ait la vie sauve. Un terrible combat s'engage. Notre Claire ne fait pas le poids face à une Ophélie assoiffée de sang, et elle voit son corps mutilé. C'est alors que débarque une vieille connaissance de Claire... Un grand tome, comme les précédents. L'émotion est au rendez-vous avec la séparation de Claire et de Raki, puis la place est laissée à l'action ! Le combat entre Claire et Ophélie fait rage pendant la première moitié de volume. On y voit une Claire désemparée face à une adversaire complètement cinglée. Les dessins sont toujours aussi impeccables. Les scènes d'action sont rendues très dynamiques par des dessins fins et précis, et on ressent bien toute la folie d'Ophélie à travers son regard. Notre héroïne devra encore s'améliorer avant de pouvoir atteindre son but. Et les progrès commencent dès ce volume, Claire se retrouvant en effet entraînée par la vieille connaissance dont j'ai parlé plus haut, désireuse de lui enseigner sa technique. Il n'y a rien à redire, Norihiro Yagi sait rendre ses personnages charismatiques. Si l'on ajoute à cela le scénario qui prend de plus en plus d'ampleur et l'excellent coup de crayon du mangaka, on obtient du tout bon pour ce septième volume. Alors, pourquoi 4 étoiles seulement ? Tout simplement à cause de l'édition bancale de Glénat. Si l'on excepte le changement de logo (ce n'est pas de la faute de l'éditeur, sur ce coup-là), on notera tout de même que l'éditeur grenoblois s'est planté de résumé sur la quatrième de couverture, en nous ressortant celui du volume 6. Mais surtout, plusieurs phrases ont une tournure plutôt bizarre, et certaines sont incompréhensibles ("j'en ai rien à foutre d'c'mecton qui jouit bouffé l'bide par l'monstre unicorne".. aaaaah ouaiiis...).

En bref

8
JoeHarper Suivre JoeHarper Toutes ses critiques (316)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Claymore
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)