6

Critique de Bambina, Déesse de l'Amour #1

par JoeHarper le dim. 17 août 2008

Rédiger une critique
Yûtaro est un lycéen comme les autres. Timide et toujours puceau, il fait partie d'une petite bande de garçons tout aussi inexpérimentés et légèrmeent idiots que lui. Notre héros est secrètement amoureux de la jolie Yumeko. Un beau jour, il décide de prendre son courage à deux mains et de lui déclarer sa flamme, mais il surprend sa dulcinée en train de se faire tripoter par un autre lycéen ! C'est dans ces conditions, alors que notre héros est totalement désespéré, que Bambina apparaît devant lui. Mais Bambina n'est pas n'importe qui: c'est une déesse, et plus précisément la déesse de l'amour ! Enfermée pendant plusieurs centaines d'années pour insubordination, elle se retrouve en liberté conditionnelle et est chargée de réaliser le voeu de Yûtarô. Mais ce que va souhaiter ce dernier va obliger notre déesse à rester pendant quelque temps en sa compagnie. Et, bien entendu, les situations cocasses et les quiproquos ne vont cesser de s'enchaîner ! Si vous avez peur de tomber ici sur un énième manga bourré d'ecchi, rassurez-vous, car il n'en est rien. En effet, Masaomi Kanzaki, loin de nous proposer une héroïne peu farouche aux formes généreuses, a créé ici une planche à pain qui, même si elle a des tendances exhibitionnistes, possède un caractère bien trempé. Ainsi, même s'il reprend des scènes bien connues des manga ecchi de base, c'est réellement l'humour qui prime dans Bambina. Un très bon point, qui nous permet de suivre avec un certain plaisir la succession de gags plus ou moins amusants. Bien entendu, l'humour est quasiment toujours situé en dessous de la ceinture, mais le mangaka évite de tomber dans un humour trop gras. Une fois que l'on est habitué aux dessins particuliers, on découvre en Bambina un divertissement agréable, dont l'humour repose beaucoup sur son exubérante héroïne, qui se révèlera au fur et à mesure plus sensible qu'il n'y paraît. Au final, l'ensemble, même s'il manque d'originalité dans les diverses situations mises en scène, reste sans prétention, très frais et léger, et arrivera sans mal à détendre le lecteur.

En bref

6
JoeHarper Suivre JoeHarper Toutes ses critiques (316)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Bambina, Déesse de l'Amour
Boutique en ligne
1,76€
Boutique en ligne
1,76€
Boutique en ligne
1,76€
Boutique en ligne
1,76€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)