7

Critique de Bambina, Déesse de l'Amour #2

par JoeHarper le dim. 12 oct. 2008

Rédiger une critique
Après un premier volume fort sympathique, ce deuxième tome confirme les qualités de Bambina. Après les vacances en bord de mer, les chapitres redeviennent plus indépendants, et à chaque fois, le rire est au rendez-vous: tout en jouant sur les caractères des différents personnages, les situations loufoques et sexy s'enchaînent à nouveau, sans jamais tomber dans le vulgaire. Et à vrai dire, il faut plutôt voir Bambina comme une très bonne parodie des séries "à petites culottes". Nous noterons également que chaque chapitre voit Bambina et Yutaro se rapprocher un peu plus Au final, on prend beaucoup de plaisir à suivre les aventures de la délurée Bambina, et, mine de rien, on s'attache beaucoup à cette déesse pue banale. Si l'on excepte la couverture, d'un rose pétant qui ne donne pas forcément envie de s'intéresser au titre (et qui est pourtant très fidèle à la couverture originale), il n'y a rien à redire sur l'édition de Doki Doki, qui s'avère vraiment bonne.

En bref

7
JoeHarper Suivre JoeHarper Toutes ses critiques (316)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Bambina, Déesse de l'Amour
Boutique en ligne
0,98€
Boutique en ligne
0,98€
Boutique en ligne
0,98€
Boutique en ligne
0,98€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)