6

Critique de Bambina, Déesse de l'Amour #3

par JoeHarper le jeu. 4 déc. 2008

Rédiger une critique
Déjà le dernier volume pour Bambina et, comme on pouvait s'y attendre, l'humour, bien que toujours présent tout au long du volume, s'estompe un peu pour laisser la part belle aux sentiments des personnages. C'est un schéma assez classique que nous propose ici Masaomi Kanzaki: léger développement des personnages secondaires (les amis et la famille), prise de conscience de nos deux héros au sujet de leurs véritables sentiments, déclaration, et accélération finale avec l'ultime danger menaçant l'amour des protagonistes. Je simplifie un peu, mais l'essentiel est là. Il n'y a que peu d'originalité dans tout ceci, et pourtant, on ne s'ennuie jamais car l'auteur ne s'éternise pas, et mène plutôt bien son sujet. On regrettera simplement la fin assez expéditive. Mais dans tous les cas, le plaisir de lecture aura bel et bien été là durant les trois volumes qui composent la série, et on referme cet ultime tome en étant un peu ému de devoir déjà dire au revoir aux aventures de cette délurée et attachante déesse de l'amour. Un bon petit manga d'humour et d'amour, sans prétention, et qui remplit aisément sa fonction première: divertir.

En bref

6
JoeHarper Suivre JoeHarper Toutes ses critiques (316)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Bambina, Déesse de l'Amour
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)