7

Critique de Kimi no Knife #1

par Skeet le mer. 16 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
Une vie contre une autre

Voilà une série dont on n'attendait plus vraiment la fin suite à l'arrêt après la sortie du 6eme tome en 2013 ! Mais Panini continue à réparer les erreurs du passé en quelque sorte et cette fois-ci on devrait pouvoir aller au bout des 10 tomes qui composent cette série mais il va d'abord falloir reprendre tout depuis le début... Encore un peu de patience donc pour ceux qui ont déjà lu les 6 premiers tomes.

Yukitaka Shiki semble avoir de gros ennuis et a désespérément besoin d'une grosse somme d'argent pour une raison que l'on ignore au départ. Et ce n'est pas avec son salaire de professeur remplaçant qu'il va réussir à réunir la somme... C'est pourquoi il va accepter l'inimaginable : devenir une sorte de tueur à gages pour le compte d'un pseudo justicier dont on ne connait pas l'identité mais qui a de gros moyens ! En effet, les cibles à abattre ne sont que des criminels notoires qui méritent de mourir selon le commanditaire. Très hésitant au départ bien entendu, il va finalement se lancer dans cette aventure avec deux autres personnes dont on ne connait pas les motivations, dont un policier...

Le début de l'histoire et surtout la manière dont est recruté Shiki a de quoi laisser un peu perplexe. On comprend que la jeune femme chargée du recrutement des tueurs doit repérer les personnes en détresse, mais malgré tout, on se demande bien pourquoi elle a jeté son dévolu sur Shiki qui n'a aucune aptitude particulière... Mais peut-être le comprendra-t-on par la suite !

Dès la première mission, tout ne va pas se passer comme prévu et le manga va prendre une toute autre tournure. Plus on va avancer dans l'histoire, plus on va comprendre les motivations de Shiki et plus l'auteure va nous amener à réfléchir sur la mort et la valeur qu'on peut attribuer à une vie humaine par rapport à une autre. La mort est vraiment une thématique chère à Yua KOTEGAWA et elle aime réfléchir à son sens et à tout ce qu'il y a autour. Au milieu de tous ces personnages très sérieux aux visages fermés, on va heureusement rapidement en retrouver un autre qui va trancher avec ces derniers. Du surnaturel va même faire son apparition, chose que l'on n'attendait pas forcément. Ceci étant dit, cela s'intègre plutôt bien dans l'histoire qui parvient à conserver son réalisme. D'ailleurs on sent que ce personnage va être la clé de cette histoire. A côté de cela il y a l'enquête de police qui vient ajouter un peu de pression et de stress car un des personnages joue sur les deux tableaux.

Tout comme dans Detenu 042 ou encore Border, autres mangas de l'auteure, les personnages sont peu expressifs et il règne une atmosphère assez particulière, très feutrée. Les dessins sont assez épurés sur la plupart des planches avec peu de textures et d'ombres. Ce parti pris, qui est tout simplement le style de l'auteure, a pour effet de créer un contraste assez marquant quand du noir apparaît dans une case, comme le sang par exemple.

En bref

Kimi no Knife se présente comme un bon thriller avec la volonté de nous faire réfléchir sur la mort. Avec son rythme lent, son ambiance feutrée et ses personnages énigmatiques très peu expressifs, l'auteure a su imposer son style. Après, cela ne plaira peut-être pas à tout le monde mais ce qui est sûr c'est que le potentiel est là mais reste à voir ce qui va être fait de la touche de surnaturel...

7
Positif

Questionnement intéressant sur la valeur de la vie d'un criminel

Réalisme des scènes d'assassinat

Negatif

Personnages peu attachants et froids

Un côté surnaturel anecdotique pour le moment

Skeet Suivre Skeet Toutes ses critiques (659)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Kimi no Knife
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)