8

Critique de The Ride-On King #4

par Auray le mer. 12 janv. 2022 Staff

Rédiger une critique
À la rencontre de l'ennemi surpuissant !

Pour l'instant, Ploutinov nous a bien amusés. Mais, the ride-on king est le genre de manga qui pourrait facilement nous lasser s'il resterait sur sa thématique du départ, c'est-à-dire, monter sur n'importe quel animal qui en impose. Pourtant, il n'en est rien, puisque au final, ceci reste plutôt un sujet de fond, tout en l'exploitant toujours d'une manière très agréable. Alors, prêt à continuer dans cet élan ?

Le début de cette lecture m'a vraiment pris au dépourvu. C'est d'un calme ! Mais, ça permet de voir que le titre n'est pas seulement un lieu de batailles et de blagues à outrance, justement. C'est l'heure du bilan, et Yasushi Baba nous explique que le nouveau village de Ploutinov n'est pas juste le délire d'un instant.

Celui-ci va partir de nouveau en mission, et, il faudra trouver avant une solution afin de nourrir les habitants de plus en plus nombreux à le rejoindre. Ce dernier a une idée d'engrais, grâce à des cours, qu'il peut consulter dans sa mémoire assez pratique, avec cette ouverture sur son ancien monde. Le nouveau en a bien besoin pour éradiquer la malnutrition et la pauvreté. De plus, il ne faudrait pas non plus laisser les habitants sans défense. Quelques idées se mettent là aussi en place, entre autres. De quoi se poser un instant sur cet isekai, décidément pas comme les autres.

La suite entame quant à elle une nouvelle aventure. Notre sosie du dirigeant actuel russe se met en tête de directement parlementer avec le boss final. Ce n'est pas banal ! Par contre, le chemin n'est pas une mince affaire, et, ce n'est pas non plus la porte d'à côté. Pas bien plus loin, ce sont deux minotaures énormes qui lui bloquent la route. Il va falloir les convaincre tous les deux, discuter ne suffit plus.

Un titre qui me plaît de plus en plus, car il n'oublie jamais le scénario, les objectifs initiaux, ou alors, ces somptueux animaux domestiqués, Povchou en tête ! Le cinquième (ou le sixième tome) devrait casser la baraque, on fait à présent confiance à l'auteur pour nous emporter en dehors de notre quotidien, tout en nous rappelant certaines valeurs simples de la vie comme, l'entraide, l'amitié, que le pouvoir se mérite, et que les décisions doivent être toujours pour le bien commun du plus grand nombre.

En bref

« Arrêtons de parler de nos rancoeurs et réfléchissons tous ensemble à un moyen de survivre ! »

8
Positif

Une première partie qui délivre un scénario intelligent

La deuxième, plus classique, permet un véritable équilibre

Povchou me fait craquer !

Les minotaures sont impressionnants et très bien dessinés

Les bonus habituels sont toujours inclus

Negatif

La fille qui répète « genre » à tout bout de champ

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (634)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The Ride-On King
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)