Les critiques de Le rakugo à la vie, à la mort