Les critiques de X-Men

X-Men T.1987.1

X-Men T.1987.1

8

Cette « X-men, l’intégrale 1987, tome 1 » se montre malgré un coté assez hétérogène et désorganisé d’un très bon niveau.J’ai assez peu accroché aux aventures avec les Maraudeurs, que je trouve peu intéressants, en revanche l’exploration des doutes et des fêlures internes de héros meurtris mentalement et physiquement a été des plus passionnantes entre une Tornade dépouillée des ses pouvoirs plus vu...

Lire la critique de X-Men T.1987.1

X-Men T.1977

X-Men T.1977

9

« X-men, l’intégrale 1977-1978 » est une nouvelle fois de haute qualité.Même si on peut dire que Dave Cockrum fait de l’honnête travail, il faut reconnaître que seul John Byrne parvient par ses dessins fins et puissants, à sublimer le talent de scénariste de Claremont et que les aventures réalisés par l’ancien dessinateur (le Fléau en Irlande, les débuts de l’aventure Shi’ar) sont loin de pouvoir ...

Lire la critique de X-Men T.1977

X-Men T.1984

X-Men T.1984

6

« X-men, l’intégrale, 1984 », correspond à une année bien calme pour les X-men.Les épisodes sont d’un niveau assez faible, le principal attrait étant la nouvelle vie d’une Tornade rendue plus vulnérable et femme que jamais.A titre esthétique, on saluera la performance de Barry Windsor Smith dont les planches concernant la rencontre Ororo-Forge sont d’une magnifique sensualité.Quant aux épisodes su...

Lire la critique de X-Men T.1984

X-Men T.1983

X-Men T.1983

8

« X-men, l’intégrale, 1983 » est un grand cru, une heureuse surprise.L’implantation d’embryons Broods dans le corps des X-men les oblige chacun à une longue introspection, chacun réagissant à sa manière.L’histoire des Acantis est une très belle variante poétique digne des meilleurs romans de Science Fiction.Mais l’une des conséquences les plus importantes de l’aboutissement de la Saga des Broods e...

Lire la critique de X-Men T.1983

X-Men T.1982

X-Men T.1982

5

Sentiments assez mitigés sur cette « X-men, l’intégrale, 1982 ».On sent une très nette volonté des auteurs de créer une aventure de grande amplitude, un space opera cosmique impliquant des voyages spatiaux et des races extra terrestres.Malheureusement cela ne prend pas, Deathbird, sorte de femmes oiseau est assez ridicule quand aux personnages des Broods, il sont pour moi trop copiés sur le « Alie...

Lire la critique de X-Men T.1982

X-Men T.1981

X-Men T.1981

6

« X-men, l’intégrale 1981 » vaut surtout le détour par les derniers épisodes issus du tandem Claremont-Byrne, même si le spin off avec Cyclope et l’Homme Chose ne manque pas de saveur.Comme conscient de ses propres insuffisances, Cockrum s’associe avec d’ autres dessinateurs comme Josef Rubinstein et Bob Wlace avant même de laisser la place à Jim Sherman, Bob Mc Leod, Rubinstein et Brent Anderson ...

Lire la critique de X-Men T.1981

X-Men T.1980

X-Men T.1980

10

« X-men, l’intégrale 1980 » est pour moi un des sommets de la bande dessinée. Le personnage central de cette tragédie est Jean Grey qui lutte contre un pouvoir sans limite capable de menacer l’univers. Jean Grey est donc l’enjeu de la bataille avec le Club des Damnés, Jean Grey est également la raison pour laquelle les X-men acceptent, seuls et contre tous de lutter sur un monde extra terrestre po...

Lire la critique de X-Men T.1980

X-Men T.1979

X-Men T.1979

10

« X-men, l’intégrale, 1979 » est un très grand cru. Graphiquement parlant, on peut avancer sans crainte que si Kirby correspondait à la période de la préhistoire, Cockrum à celle du Moyen-Age, Byrne correspond assurément à celle de la Renaissance avec des dessins d’une beauté, d’une classe et d’une finesse exceptionnelles. Les scénario sont déjà fantastiques, car si l’affaire Moise Magnum n’a rien...

Lire la critique de X-Men T.1979

X-Men T.1975

X-Men T.1975

8

Sans être un chef d’œuvre absolu, « X-men, l’intégrale, 1975-1976 » contient déjà pour moi les germes du renouveau et des futurs chefs d’œuvres à venir.Même si ils n’atteignent pas encore des sommets artistiques, les dessins de Cockrum sont pour moi considérablement plus fins et travaillés que ceux de Kirby, ce qui confère un coté plus réaliste et dynamique à la série.A partir d’un effectif de per...

Lire la critique de X-Men T.1975

X-Men T.1963

X-Men T.1963

7

J’ai moyennement apprécié cette intégrale.J’ai trouvé les dessins de Kirby assez grossiers et très datés ce qui a grandement nui à l’appréciation visuelle de cette bande dessinée.Les épisodes avec le Confrérie des Mauvais Mutants sont pour moi les plus captivants car ces derniers présentent également des failles psychologiques intéressantes, telles le double jeu permanent et les velléités de comma...

Lire la critique de X-Men T.1963

X-Men T.2

X-Men T.2 Staff

7

En 2005/2006, Panini avait lancé une nouvelle collection de comic-books pour la jeunesse sous la bannière Marvel Kids, des albums au format pocket pour moins de 7 euros. Une bonne initiative qui n'a pas été couronnée de succès car seuls quelques tomes sont sortis (3 pour Spider-Man, 2 pour les 4 Fantastiques, 2 pour les X-Men et un pour Hulk). Deux pour les X-Men...mais étrangement dans le to...

Lire la critique de X-Men T.2

X-Men T.8

X-Men T.8

6

Ce récit complet en 5 issues permet à Marvel de clore l'aventure des X-Men du passé dans notre présent. Il y a donc cette forte impression de «on range les jouets pour faire de la place» mais c'est bien exécuté et bien dessiné donc on ne boudera pas notre plaisir. J'avais personnellement beaucoup aimé les débuts des All-New X-Men de Bendis mais Marvel a trop tiré sur la corde et je leur fais ...

Lire la critique de X-Men T.8

X-Men T.1

X-Men T.1 Staff

7

Encore des numéros un pour les revues de Panini Comics, mais cette fois, on a un vrai relaunch à la manière d'un Marvel Now. Pourtant, oubliez vite ce que je viens d'écrire pour les X-Men, puisque ceux-ci n'ont pas encore fini le cycle Legacy avant le numéro 36. Par contre, nous avons une nouvelle série qui s'y installe tout de même : X-Men Red, soit le vrai retour de Jean Grey ! D'aille...

Lire la critique de X-Men T.1

X-Men T.6

X-Men T.6 Staff

9

La magnifique couverture de Silvestri en dit long sur l'ambiance chez les X-men après l'excellent House of M . La sorcière rouge a prononcé la formule « plus de mutants »  et depuis, ceux qui ont toujours été détestés par leurs différences, sont en plus à présent une espèce en danger. C'est effectivement au cimetière que commence notre livre, Scott résume bien la situation : à l'époque,...

Lire la critique de X-Men T.6

X-Men T.3

X-Men T.3 Staff

8

Après la fin du run de Peter Milligan dans le Marvel Deluxe : X-Men, le sang d'Apocalypse, place à Mike Carey pour soixante-dix numéros ! Pour l'instant, c'est Chris Bachalo qui l'accompagne sur les trois quarts de l'album au dessin, et qui arrive à nous transporter au sein d'une nouvelle équipe d'une noble manière, c'est à dire par des cases vraiment magnifiques, comme celles immaculés de...

Lire la critique de X-Men T.3

X-Men T.9

X-Men T.9

7

Sacré "bordel" entre le passé, le présent et le futur complètement mélangés !! Jane Grey refuse de se plier aux décisions que prennent les autres pour elle (retourner dans son époque pour éviter de créer des paradoxes temporels) et ils s'enfuient en amoureux elle et Scott Summers, la version adulte de Scott les aide, soutenu par Magnéto et Emma Forst, deux équipes de X-men du présent s'affrontant ...

Lire la critique de X-Men T.9

X-Men T.1

X-Men T.1 Staff

3

Peter Milligan est un auteur de qualité qui a scénarisé plusieurs œuvres brillantes (Hellblazer, Shade the changing man, Human target, etc.). Il a aussi marqué la franchise des mutants avec la série X-Statix réalisée avec Mike Allred qui bénéficie d’un plébiscite critique. Fort de ce nom, Panini décide de publier son run sur « X-Men » où il a officié du numéro 166 au 187. Ce premier Deluxe prop...

Lire la critique de X-Men T.1

X-Men T.1975

X-Men T.1975

8

Cette intégrale de 1975 à 1976 nous fait découvrir les "nouveaux X-men" de l'époque, à savoir, Diablo, Wolverine, Tornade, Colossus et le Hurleur toujours dirigé par l’inénarrable Cyclope. Ces personnages sont introduits dès le premier numéro de cette intégrale dans le premier Giant-Size X-men, qui n'est pas si géant au demeurant. Mais Claremont installe les pièces de son puzzle au fil des aventur...

Lire la critique de X-Men T.1975