Les critiques de Le Maître Voleur

Le Maître Voleur T.6

Le Maître Voleur T.6 Staff

7

S’il y a bien un genre de musique qui fonctionne bien dans les soirées, c’est bien le “nu Jazz”. C’est entraînant, groovy ni trop violent, ni trop calme, ni trop complexe, ni trop simpliste. Bref, c’est simple et efficace et puise dans les sonorités bien connues pour livrer une musique qui peut satisfaire un maximum de personnes.La série “Thief of thieve” (ou “le maître voleur” en français) est un...

Lire la critique de Le Maître Voleur T.6

Le Maître Voleur T.5

Le Maître Voleur T.5 Staff

7

Quand vous avez 3 chats, je peux vous dire que l’opération la plus délicate est de les surveiller quand ils mangent et que chacun se nourrisse bien dans sa gamelle. Et, personnellement, dès que j’ai le dos tourné, mon chat, qui domine la troupe, fait des mission "Ocean’s eleven" pour piquer des croquettes aux autres. Kirkman devrait penser à l’intégrer dans sa série du "maître voleur"… L’intégr...

Lire la critique de Le Maître Voleur T.5

Le Maître Voleur T.4

Le Maître Voleur T.4 Staff

6

Conrad, précédemment arrêté, parvient à s’échapper grâce à son fameux carnet noir qui lui permet de faire chanter un grand nombre de personnes haut placées. Mais bien évidemment la mafia le poursuit toujours : il va donc s’allier avec Lola, un autre baron de la mafia aux méthodes violentes et …. adepte de la torture (et bien glauque pour parfaire le portrait) : loin d’être suffisant pour Conrad po...

Lire la critique de Le Maître Voleur T.4

Le Maître Voleur T.1

Le Maître Voleur T.1 Staff

7

Voilà un comics qui a tous les ingrédients pour plaire. On découvre un homme d’une quarantaine d’années, voleur de haut vol à ses heures qui souhaite, comme l’indique le titre, raccrocher. L’histoire est plutôt intéressante et même prenante. On suit cet homme dans un jeu du chat et la souris avec la police, jeu dans lequel la force importe peu, c’est l’intelligence qui triomphe. L’intelligence ...

Lire la critique de Le Maître Voleur T.1