Les critiques de Herakles

Herakles T.3

Herakles T.3 Staff

9

Ce 3e tome raconte ce qui s’est passé après les célèbres travaux (avec quelques retours en arrière sous forme de cauchemars) jusqu’à la mort d’Herakles. Les graphismes d'Edouard Cour renforcent la noirceur de son récit sans épargner personne : depuis Herakles "brute" de fonderie et quelques dieux plus ou moins sympathiques ou monstrueux, mais l’auteur semble épargner les femmes qui oscillent en...

Lire la critique de Herakles T.3

Herakles T.2

Herakles T.2 Staff

9

Herakles continue son périple à travers la Grèce et même à travers le monde pour prouver sa divinité en réussissant les travaux qui lui sont imposés. Hélas, il continue aussi à semer le trouble et la mort autour de lui... et pas toujours contre son gré. C'est une brute qui a parfois des éclairs de lucidité, mais une brute tout de même. Ce 2e tome s'arrête après le 12e travail. Puis Herakles cro...

Lire la critique de Herakles T.2

Herakles

Herakles Staff

9

Voici une vision très sombre d'Herakles très éloignée des versions classiques genre Disney. Le dessin renforce la noirceur du scénario. L'histoire se situe à la suite de la BD "La gloire d'Héra" de Rossi et Le Tendre quand Herakles commence ses fameux travaux. J'attends avec impatience la suite....

Lire la critique de Herakles

Herakles T.1

Herakles T.1 Staff

8

Edouard Cour revisite le mythe d'Héraclès avec force de talents. Un premier album fantastique! Si les mythes ont inspiré plus d'une histoire, les reprendre tels quels est une sacrée prise de risque: le lecteur qui en connaît déjà la trame est moins enclin à se laisser séduire par le récit si l'auteur n'y adjoint pas sa petite touche personnelle. Edouard Cour prend le parti de nous présenter...

Lire la critique de Herakles T.1

Herakles

Herakles

10

Un vrai moment de plaisir lorsque l'on s'immerge dans l'univers de ce demi-dieu pas si bien connu que ça... dont on va découvrir les profondeurs au fur et à mesure des pages, dans un graphisme haut en couleur, stimulant et contemplatif à la fois....

Lire la critique de Herakles