Chronique : Last Hero Inuyashiki 5

Les tomes s'enchaînent et l’histoire n’avance que très peu depuis le début de Last Hero Inuyashiki. Ceci dit, ce tome avance déjà un peu plus que les autres et va se centrer sur Hiro qui, contre toute attente, va faire preuve d’humanité. En effet, alors que celui-ci est recherché par la police, il va trouver refuge chez Shion, une camarade de classe. Mais c’est à ce moment-là qu’il va tomber sur une interview de sa mère qui est effondrée et qui se sent responsable du comportement de son fils.


INUYASHIKI © Hiroya Oku / Kodansha Ltd.


En toute honnêteté, j’ai songé plusieurs fois à arrêter de lire cette série tellement ma déception était croissante au fur et à mesure que les tomes sortaient. Et malheureusement, ce nouveau tome ne m’a pas réellement convaincu non plus. Pourquoi ? Parce que j’ai définitivement l’impression que l’auteur ne sait pas où il va et qu’il improvise de chapitre en chapitre. Même si dans ce tome, on sent que l’auteur essaie de donner un second souffle à l’histoire (et nous ne sommes qu’au 5ème...), c’est fait de manière très maladroite. Le changement brutal de comportement d’Hiro est vraiment peu crédible. On a l’impression que l’auteur teste différentes choses mais en oubliant la cohérence du récit. A-t-il vraiment quelque chose de précis à nous raconter ou est-ce qu’il s’est contenté de son idée initiale sans savoir réellement il va ? Malheureusement, je pense que c’est la seconde supposition.

Les dessins sont pourtant de bonne facture avec de belles planches (même si l’utilisation de photos est assez grossière et un peu trop présente à mon goût) mais cela ne suffit pas à tenir en haleine le lecteur pendant plus de deux tomes à mon sens. Cela n’empêche pas que certains passages soient réussis en tant que tels comme celui où Hiro décide de s’en prendre aux utilisateurs des réseaux sociaux qui se croient anonymes et insultent à tout va… cela nous rappelle la virulence et la lâcheté de bon nombre de personnes du moment qu’ils sont protégés par leur écran d’ordinateur ou de téléphone.

Je suis conscient que pour certains, la tournure que prend le manga en fin de tome est synonyme d’espoir pour la suite mais pour ma part, c’est totalement le contraire.
Après, on peut se contenter des scènes d’action et prendre ce manga comme il vient... mais dans ce cas, il était inutile de nous faire croire à un vrai scénario.

Articles en relation
Ki-oon summer tour : les dates

Ki-oon summer tour : les dates

mer. 2 juin 2021
Des animations prévues dans 4 librairies...
Lecture en ligne : Lonely world

Lecture en ligne : Lonely world

jeu. 6 mai 2021

Petit aperçu avant le 3 juin

2021 sera l'année du Webtoon ?

2021 sera l'année du Webtoon ?

dim. 2 mai 2021
Petit retour sur le phénomène venu d...
Commentaires (0)