8

Critique de Saint Seiya Episode G

par padrino91 le lun. 25 mai 1970

Rédiger une critique
Enfin, une histoire sur les chevaliers d’or, dont le héros centrale est le chevalier d’or du Lion ( mon signe ^^), un rapide tour de la motivation du chevalier suscité, et de son mal-être au sein du sanctuaire, et la Bamm sa commencer des bagarres en pagailles contre des ennemies plus ou moins puissant, et avec après chaque combat une révélation de l’augmentation de son pouvoir ( comme d’habitude dans saint seiya d’ailleurs). Les dessins sont sympa mais s’éloigne des mangas classiques et ressemble plus au comics américains, concernant les dialogues, tout les trois pages, on a un chevalier d’or se battant contre un demi-dieu ou dieu, lui stipulant que même un humain peut surpasser un dieu en appelant sa un miracle, a la longue sa devient rébarbatif. Un autre point que je voudrais soulever, enfinnnnnnnnnnnn on ne vois plus ces pauvres chevaliers de bronze se faire massacrer pour ce boulet de saori, étant donné que cette dernière est encore enfant et que par conséquent les futur chevalier de bronze le sont aussi. Pour une fois seul les chevalier les plus puissant (les chevaliers d’or) combattent, un autre point m’a choque je ne sais pas si le coté androgyne est fait volontairement mais tout les personnage son quand même plus proche de la femme que de l’homme même Aldabra (chevalier d’or du Taureau) qui est sensé représenté le male dans toute sa splendeur ressemble plus a joueur de foot en fin de vie que au bon rugbyman du match sous les clocher. Après tout le monde n’aime pas mais il est clair que ce manga ne laisse pas indifférent. Pour ma peine j’ai adoré. Attention a feuilleter ou même lire avant d’acheter, et de préférence a acheter en occasion !!!!!!!!!

En bref

8
padrino91 Suivre padrino91 Toutes ses critiques (11)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Saint Seiya Episode G
Boutique en ligne
142,52€
Boutique en ligne
142,52€
Boutique en ligne
142,52€
Boutique en ligne
142,52€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)