10

Critique de Haremu de Hitori

par Thanael le lun. 25 mai 1970

Rédiger une critique
Alone in my king's harem est un recueil de one-shot dont la plus part des histoires sont centrées sur des mondes fantastiques, ce qui est un des points forts de l'auteur.
Ce volume je l'ai guetté pendant longtemps et ça a été un de mes premiers achats de yaoi en anglais. J'aime beaucoup le style de Lily Hoshino, ses dessins, que ce soit les personnages ou les costumes sont très mignon et d'une finesse pas possibles... Ses ukes sont très féminins, mais cela s'accorde parfaitement à son style très délicat.
Les histoires ont beau être des one-shots et donc par définition courtes, chaque un des mondes qu'on s'entraperçoit est suffisamment claire et définit pour être très prenant et facile à naviguer.

Alone in my king's harem : Hanabishi est un nouvel arrivant dans le harem d'un petit royaume. Il tombe amoureux de son roi et le voit petit à petit l'oublier au profit d'autres concubines. // Cette histoire me prends à chaque fois direct au cœur. Hanabishi est tout simplement adorable et son histoire me brise le cœur à chaque fois que je vois le roi s'éloigner petit à petit de lui.

Night circus : Hibana est trapéziste dans un cirque où les animaux semblent prendre apparence humaine la nuit. // C'est une histoire très courte et pourtant très prenante. En 8 pages, Lily Hoshino réussit à vous plonger dans un univers complètement nouveau, plein de magie et de mystère. J'adore la relire pour trouver de nouveaux détails qui m'avaient échappé à la première lecture...

The sea bed of night : Le prince Guidneed est envoyé par son père visiter le Dulced Ficus, un cirque magique dans lequel on dit que tous vos vœux seront réalisés. // Tant de mystères pour une histoire aussi courte ! Entre le cirque, les différentes créatures magiques qui y vivent, le prince, son aide Lullus qui serait un *Nics*... Et pourtant malgré toutes ces zones d'ombres qui restent inexpliquées l'histoire ne nous laisse pas sur notre faim je trouve...

The adventure of Canary : Juno viens presque tous les soir pour écouter Canary chanter au cabaret. // Celle là m'a tenu en haleine jusqu'à la fin. Je voulais tellement que Canary et Juno ai leur happy end...

Mature Flesh : Hidaka a la réputation d'être un véritable coureur de jupon. Okabe, président des élèves, décide d'intervenir. // Cette histoire se démarque clairement du reste du volume puisqu'elle se passe tout simplement dans un lycée entre deux camarades de classes. En se libérant des mondes fantastiques en écrivant dans un lieux plus familier, Lily Hoshino peut mettre l'accent ici sur les personnages eux mêmes. Le changement est radical, mais l'histoire toujours aussi facile et agréable à suivre.

En bref

10
Thanael Suivre Thanael Toutes ses critiques (7)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Haremu de Hitori
Laissez un commentaire
Commentaires (0)