7

Critique de Le cimetière des innocents #2

par vedge le lun. 10 déc. 2018 Staff

Rédiger une critique
Conte fantastique post Saint-Barthélémy



Deuxième et dernier tome du diptyque, cette BD conclue une
histoire à la fois fantastique et terriblement réelle.



La réalité c’est le dévoiement de la religion catholique d’alors,
vendant au prix fort un hypothétique rachat de péchés, créant et faisant
commerce de prétendus reliques de saints, en négligeant le secours des plus
faibles.



Les protestants, dégoutés de telles pratiques, prônent un
retour aux valeurs de piété, de pauvreté et de sincérité de la foi ; La
guerre semble alors inévitable, et elle durera, de façon répétée, longtemps
dans le royaume de France.



Les auteurs illuminent cette réalité sordide par un dessin
rond et charmant, et de l’aura d’une pierre rose, aux pouvoirs extraordinaires.


C’est un joli conte qui puise son côté sombre dans la folie des hommes et son
espoir dans l’ésotérisme.



En bref

un joli conte qui puise son côté sombre dans la folie des hommes et son espoir dans l’ésotérisme.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (1973)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le cimetière des innocents
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Boutique en ligne
14,90€
Laissez un commentaire