7

Critique de Ensorcelée

par powerking le ven. 14 déc. 2018 Staff

Rédiger une critique
hexed

Luci Jenifer Inacio Das Neves - “Lucifer” pour faire court - est une as de voltige professionnelle et voleuse d’artefacts magiques qui l’amène souvent à affronter tout genre de démons... Mais un jour, elle accepte un job qu’elle aurait dû décliner, vu que les conséquences vont libérer accidentellement un mal ancien susceptible de mettre à mal l’humanité.


La série “Hexed” est totalement inédite en France et, pour le coup, Glénat comics nous la propose en intégrale et en un seul volume !


On suit donc cette jeune voleuse surnommée “Lucifer” qui la conduit à travailler avec les mauvaises personnes qui, par la suite, va attirer des ennuis à toute l'humanité. Mais non seulement sa vie et celle de ses proches seront en danger mais c’est aussi toute sa réputation qui est en jeu.

Lucifer est une femme au fort caractère qui n’a peur de rien et prend tous les jobs comme un défi ou un jeu, même au péril de sa propre vie. Heureusement, dans sa lutte, elle peut compter sur quelques alliés dont Miss Brisendine, une propriétaire de galerie d’art et amatrice d’artefacts et son assistante Raina.


Mon souci, avec ces personnages, c’est qu’ils manquent de fond. On en sait peu sur ces derniers, comme avec Miss Brisendine dont on ne sait pas comment elle connaît le monde de l’occulte (tout comme avec Lucifer). J’ai aussi été surpris par Raina qui ne semble que très peu surpris par tout ce qu’elle voit alors qu’elle n’est censée être qu’une stagiaire… Le problème est que rien n’est précisé sur les liens qui les unissent. Il aurait été préférable de trouver un chapitre consacré à leur passé surtout entre notre héroïne et Miss Brisendine qui reste très mystérieuse. De même, les antagonistes sont simples et manquent de personnalité. Certes, ils ont un objectif précis mais ça reste maigre.

Le positif, dans ce récit, est que l’histoire évolue avec les personnages donc, pour bien apprécier le scénario, il faut prendre son mal en patience et vous ne serez pas déçus, surtout qu’au final, on arrive à s'attacher aux héroïnes.


Au dessin, deux artistes différents se partagent le titre. Et il y a un vrai déséquilibre car la première, Emma Rios, souffre de la comparaison avec le second, Dan Mora, qui a su sublimer les personnages avec un style plus fin, dynamique et soigné. Ainsi, les planches d’Emma Rios dégagent moins de prestance et ses personnages sont, par moment, inexpressifs. Restent que les deux artistes nous offrent tout de même de belles planches, bien aidées par les couleurs qui rendent impressionnantes les phases magiques et offrent un spectacle visuel étonnant.


Au final, “Hexed” peine à démarrer mais reste une bonne découverte. C’est une histoire mature destinée à un public plus engagé vu son style à mi-chemin entre Constantine et Tomb Raider. À noter que c’est un omnibus proposant l’intégralité de la série, est vu au prix, la série mérite que l’on s’y intéresse, surtout pour de l’inédit.


En bref

Une histoire complète et sympa à découvrir, idéal pour les amateurs de fantastiques.

7
Positif

bon format omnibus

prix intéressant

le scénario est cohérent

un style graphique bien exécuté

Negatif

Des personnages qui manquent de fond

l'univers magique manque d'explication

les antagonistes peu crédibles

powerking Suivre powerking Toutes ses critiques (36)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
35,00€
Boutique en ligne
35,00€
Laissez un commentaire