7

Critique de Mme Deadpool et Les Howling Commandos

par bulgroz le dim. 23 déc. 2018 Staff

Rédiger une critique
Mme. Deadpool et Les Howling Commandos

Si vous êtes à la recherche d'une BD au scénario léché, passez votre chemin.
Clairement, cette mini série n'est pas là pour révolutionner l'histoire des comics, sa lecture en est pourtant agréable grâce aux deux auteurs, Gerry Duggan et Salvador Espin, qui connaissent bien l'univers de Deadpool et ses ressors narratifs.
Ne vous y trompez pas, même si pour des raisons marketing et éditoriales (j'imagine), Deadpool est annoncé en gros sur la première de couverture, celui-ci est bel et bien mort, assassiné par Dracula durant la saga Secret Wars (et non pas Secret War comme indiqué par Panini sur la quatrième de couverture…).
Pas de panique cependant, vous vous en sortirez très bien sans connaître tous les événements de Secret Wars. Comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas vraiment grâce au scénario que tient le récit qui nous intéresse.

Si Deadpool est mort, nous suivons la mal nommée « Mme. Deadpool » puisqu'en réalité Shiklah (c'est son nom) s'est remariée avec Dracula. Elle se retrouve accompagnée des Howling Commandos, sorte de Ligue des Gentlemen Extraordinaires (mon Dieu, pardonnez moi pour cette comparaison) pour accomplir une quête que je ne vous présenterai pas, au risque de dévoiler 95 % du maigre scénar.

Soyez toutefois rassuré, Deadpool n'est jamais mort bien longtemps, et si ici son cas semble être définitivement réglé, son fantôme se chargera des interventions spontanées dans le récit, dont les amateurs du personnage sont friands. En fait, Deadpool lit le même livre que vous et en fait le commentaire, à la manière des courts récits d'horreur pulp. Un choix assez fin vu la parti pris "horrifique" des auteurs.
L'intérêt de ce comic-book réside donc dans les nombreuses scènes d'action très bien mises en scène par Salvador Espin ainsi que dans l'humour parfois assez fin des personnages et des situations.

Sans être un fan de Deadpool, je me suis surpris à prendre pas mal de plaisir à lire Mme. Deadpool et les Howling Commandos. D'une part parce que la lecture est rapide, d'une autre parce que si le scénario n'est pas le plus développé du monde, il laisse pas mal de place à la déconnade et à la baston, et aussi parce que si Deadpool est mort, il est quand même présent sans être envahissant, un équilibre bienvenu.
Une bonne surprise en somme même si je pense que je l'aurai oublié bientôt.

En bref

Une lecture rapide et agréable, qui ne brille pas par son scénario mais plutôt par un équilibre bienvenu entre horreur, humour et interventions Deadpoolesques même si en définitive, il est assez absent du récit.

7
Positif

L'humour plutôt bien dosé

Les personnages secondaires

Les dessins d'Espin

Deadpool présent mais pas trop

Une bonne tranche de légère déconnade

L'anticonformisme de Deadpool

Negatif

Le scénario trop léger

L'ambition "horrifique" pas assez poussée

bulgroz Suivre bulgroz Toutes ses critiques (66)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Boutique en ligne
15,00€
Laissez un commentaire