8

Critique de Grass kings #1

par vedge le mer. 23 janv. 2019 Staff

Rédiger une critique
Et au milieu coule une rivière

C’est une portion de terre de l’Amérique profonde, à l’écart, où depuis la nuit des temps, des êtres humains survivent, dans une semi-liberté, bâtie sur la violence.

Aujourd’hui, c’est un territoire autonome, basé sur le même principe, le repli sur soi pour la préservation du sentiment de liberté.

Ce triptyque commence fort.

Le dessin d’aquarelle s’inscrit dans une mise en page d’une très grande clarté; L’efficacité de la mise en scène met en valeur la beauté de la nature et des êtres humains à l’état brut.

Sur cette trame géographique et sociale générale, vient se greffer un drame humain : un couple détruit par la perte d’une enfant disparue.

Ne pas savoir ce qu’elle est devenue ne leur permet pas de tourner la page, de la faire le deuil.

Alors chacun a choisi, l’une la fuite, l’autre une lente déchéance.

Une tension est née entre la ville et sa loi, ce no man’s land du royaume de Grass.

L’arrivée d’une femme, avec un lien si particulier à la ville et au shérif dans ce microcosme tendu, peut faire tout basculer.

Fort et puissant, le récit se double d’une mise en image sublime.

Le va et vient incessant entre le présent et l’histoire rajoute à l’intensité dramatique.

Superbe.

J’attends la suite avec impatience.

En bref

Un drame humain déchire un coin perdu de l’Amérique profonde sous fond d’enquête policière inaboutie.

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Grass kings
Boutique en ligne
15,99€
Boutique en ligne
15,99€
Boutique en ligne
15,99€
Boutique en ligne
15,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)