6

Critique de Batman / Aliens #1

par Le Doc le jeu. 24 janv. 2019 Staff

Rédiger une critique
Batman/Aliens : Premier Round !

Je l'ai souvent répété tout au long de mes chroniques sur les comics Superman en 2018 : les années 90 ont connu une véritable explosion des rencontres entre personnages venant de différents univers. Et je ne parle pas que des univers de bandes dessinées (les différents crossovers DC/Marvel, DC/Image, etc., etc....) puisque les super-héros ont également croisé la route de figures connues de franchises cinématographiques. C'est bien entendu le cas de Batman qui a ouvert le bal dès 1991 avec la mini-série Batman/Predator qui, suite à son succès, a connu deux suites en 1993 et 1997.

1997 fut également l'année de publication de la première mini-série Batman/Aliens, autre collaboration entre DC et Dark Horse (l'éditeur au cheval noir qui était l'un des précurseurs en matière de comics "franchisés"). Cet affrontement entre l'Homme Chauve-Souris et les Xénomorphes de la saga Alien de la 20th Century Fox a pris la forme d'une mini-série en 2 épisodes de 48 pages traduite dans un premier temps par Semic en kiosque, puis par Soleil en librairie. Le scénario est signé Ron Marz (Silver Surfer, Green Lantern...) et les dessins ont été confiés au regretté Bernie Wrightson.

L'histoire fait sortir Batman de sa "zone de confort" en quelque sorte puisque le scénariste éloigne Batman de Gotham pour l'envoyer à la frontière du Mexique et du Guatemala à la recherche d'un géologue disparu pendant une mission financée par Wayne Enterprises. Sur les lieux, Batman tombe sur une unité des forces spéciales en mission secrète. La rencontre n'est pas amicale mais le détective accepte de collaborer et le groupe découvre alors un immense vaisseau spatial caché dans la jungle. Ils y pénètrent et leur première vision est celle de cocons vides et de cadavres au thorax explosés. Tout ceux qui ont déjà vu un film Alien peuvent deviner ce qui va se passer...

Ron Marz reste sur un schéma classique et livre un récit certes efficace dans son déroulement mais qui ne s'écarte pas des chemins ultra-balisés du genre. La lecture est plutôt plaisante car les scènes d'action sont bien ficelées, mais sans surprises dès que le massacre commence (et on voit certains rebondissements venir à des kilomètres...il fallait bien un traître par exemple, et pour une raison déjà exploitée au cinéma).

Quant au grand Bernie Wrightson, il ne signait pas là l'un des meilleurs travaux de sa carrière (l'ensemble reste quand même supérieur à sa décevante mini-série Punisher de 1998), mais j'aime toujours beaucoup son Batman, l'atmosphère qui se dégage de certains passages horrifiques et on lui doit quelques beaux visuels, comme la double-page où l'hybride alien/crocodile surgit des eaux. 

Batman a de nouveau combattu les aliens dans la mini-série Batman/Aliens II de Ian Edginton et Staz Johnson en 2002 et aux côtés de Superman dans Superman & Batman vs Aliens & Predator par Mark Schultz et Ariel Olivetti en 2007 (deux crossovers que je n'ai pas lus).

En bref

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
50,00€
Boutique en ligne
50,00€
Boutique en ligne
50,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)