8

Critique de The grim reaper and an argent cavalier #6

par snoopy le dim. 27 janv. 2019 Staff

Rédiger une critique
Divertissante jusqu'au bout!

Lors de l'annonce de la publication de The grim reaper and an argent cavalier, l'éditeur avait à l'époque mis en avant le fait qu'Irono, la mangaka à l'origine du titre, avait déjà toute l'histoire en tête au moment où elle l'avait débutée et qu'elle savait exactement où elle voulait emmener ses lecteurs. Jusqu'ici cette dernière s'en est toujours très bien sortie nous offrant une bonne histoire tome après tome, cet ultime opus tient lui aussi toutes ses promesses. Ce n'était pourtant pas un exercice facile puisqu'il fallait éclaircir la lanterne des lecteurs concernant certaines zones d'ombre et une confrontation finale entre le bien et le mal à mener. Irono nous prouve ici qu'elle est parvenu à gérer son histoire de bout en bout. En résulte une série courte fort agréable dans son genre et dotée d'une fin agréable qui ne nous déçoit pas ni ne nous laisse sur notre faim! Good!

On débute donc la lecture sous tension avec un seigneur de la mort qui dans un premier temps parvient à ses fins, ce qui n'est pas pour nous déplaire puisque ses agissements nous permettront de découvrir un personnage qui n'aurait normalement pas pu apparaître à la base. Seulement nos amis ne sont pas pour autant hors jeu, on est donc dans un premier temps pris par les scènes d'action et le rythme assez haletant. On verra durant ce laps de temps l'un des personnages retourner sa veste et une alliée rejoindre le camp du bien. L'auteur profite d'une accalmie pour faire la lumière sur le parcours de Wesir, le seigneur de la mort, et de sa sœur à partir des évènements tragiques qu'ils ont vécus enfant jusqu'au jour où Lemuria a perdu la vie grâce à un long flash back d'une centaine de pages. Toutes les questions qu'on se posait jusqu'ici trouvent ici leurs réponses, l'auteur prend vraiment le temps de tout nous relater tout en n'oubliant pas de mettre en scène la façon dont les personnages ont développé certains liens et ce qu'ils ont traversés pour en arriver à ce qu'ils sont devenu aujourd'hui. Il y a énormément de révélations bien sûr mais l'auteur apporte un réel approfondissement à de nombreux personnages, leur histoire est vraiment très agréable à découvrir mais ce qu'on apprécie encore davantage réside dans cette sensation d'avoir compris d'où viennent les tensions entre certains personnages et la raison qui les ont poussé à choisir un chemin différent. Sans oublier qu'on en apprend au passage un peu plus sur l'histoire des sorciers, les drames auxquels ils ont été confrontés et leur façon de survivre dans un monde qui leur était hostile, une belle histoire complète et emplie de bonnes surprises!

Une fois de retour à la réalité, on retrouve nos amis qui possédant désormais un atout de taille s'apprêtent à élaborer et exécuter leurs plans pour défaire définitivement le seigneur de la mort. Le flash-back ayant occupé pas mal de place, le restant des pages se veut rythmé et va à l'essentiel sans pour autant nous apparaitre trop vite expédié au contraire puisque l'auteur allie habilement dernières révélations et scènes d'action. La confrontation Bright/Leila/Iris s'est d'ailleurs révélée particulièrement prenante puisqu'on y découvre leurs histoires personnelles. Si la confrontation final ne brille pas par son originalité ou un déroulement à couper le souffle, on sera en revanche envahi par l'émotion. L'auteur n'a pas choisi la facilité mais la petite touche d'espoir en fin de tome met un joli point final à cette très agréable série.

En bref

Il aura fallu attendre de dévorer ce sixième opus pour découvrir enfin l'histoire du seigneur de la mort, de sa sœur Lemuria et quelques autres personnages qui gravitaient autour de ce duo et qui jusqu'ici restaient assez mystérieux. On peut dès lors se réjouir puisque l'attente aura vraiment valu le coup, nous sommes ici tout simplement en présence du meilleure tome depuis le début de la série, à la fois riche en révélation et en émotion. Le mot de la fin est quant à lui à la hauteur, The grimp reaper and an argent cavalier du haut de ses six tomes fait donc très bien le job et nous offre une bonne histoire, divertissante et bien menée jusqu'à son terme. Si vous cherchez une bonne petite série qui allie fantasy, action, évolutions réussies et personnages attachants avec brio, le titre d'Irono possède tout pour vous plaire! Les éditions Kana ont par ailleurs sorti un joli coffret , aucune raison de résister! Coup de cœur!

8
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (458)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de The grim reaper and an argent cavalier
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Boutique en ligne
7,45€
Laissez un commentaire