6

Critique de Shadow Banking #5

par vedge le mar. 5 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
Tintin au pays des requins

Ce cinquième volume clos la série sur une note douce-amère.

Sur le fond, Shadow Banking sera parvenu, je pense, à mieux faire comprendre aux lecteurs l’opacité du système financier mondial, qui permet à quelques initiés de jouer avec la survie des gens et la stabilité des pays.

Il propose une explication à la crise des subprimes, comme Hedge Found l’a fait aussi en son temps.

La forme choisie, un thriller façon film d’espionnage permet d’adoucir le côté ardu du propos par un récit haletant où les morts et les dégâts collatéraux s’amoncellent.

La survie miraculeuse du héros, passant à travers toutes ces péripéties sans égratignures, semble un peu excessive.

Les seconds rôles, par contre, ne sont pas épargnés et tombent comme des mouches.

Le dessin est classique et convient au propos qui se veut réaliste et contemporain.

Avis globalement positif sur le fond et la forme, malgré quelques excès.

De la France à la Grèce puis aux USA, le héros nous aura amené sur les traces de ce qui a pu réellement se produire et pourrait à nouveau survenir dans le futur, la régulation des marchés boursiers étant un leurre.

En bref

Une série qui décortique la crise des subprime et en propose une explication crédible si elle n’est véritable.

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (1987)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Shadow Banking
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Laissez un commentaire