8

Critique de Avengers #1

par Le Doc le jeu. 7 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
Nouveau Départ !

Nouvelles séries. Nouvelles équipes créatives. Nouvelles directions. Nouveaux débuts.

C'est par cette accroche publicitaire que Marvel a présenté son initiative Fresh Start en 2018. Bref, business as usual, comme  diraient les américains, puisqu'il s'agit avant tout de mettre un coup de projecteur sur une énième relance de la majorité du catalogue. Toutes les séries au sommaire du softcover Avengers sont touchées par le Fresh Start (ce qui n'est pas le cas de tous les titres) : Avengers, Iron Man, Thor et Captain America. Pour les deux dernières citées, il faudra encore attendre un petit peu avant de les découvrir puisque leur publication ne démarrera respectivement qu'au #2 et au #4 de ce mensuel.

Après Mark Waid, c'est donc Jason Aaron qui reprend la série Avengers, avec Ed McGuiness (dans un premier temps) aux dessins. Le scénariste barbu poursuit son travail débuté sur le numéro spécial Marvel Legacy, avec le présence des "Avengers de la Préhistoire" et la mention du combat entre Ghost Rider et Starbrand, tout en s'arrangeant pour rendre le tout accessible pour ceux qui ne l'auraient pas lu, notamment par la discussion entre Odin et Tchalla dans le prologue tiré du Free Comic Book Day et dessiné par Sara Pichelli. 

La construction de ce premier épisode est efficace : on commence dans le passé, puis on assiste à la réunion entre Tony Stark, Steve Rogers et Thor (avec de très bons dialogues), tout en alternant avec des scènes qui mettent en avant les futurs autres membres de cette nouvelle composition des Avengers. Les enjeux sont clairement définis et l'ensemble monte bien en puissance jusqu'aux spectaculaires dernières pages et cette menace gigantesque (ce qui va parfaitement avec le style musclé de Ed McGuinness). Un premier épisode qui annonce donc bien la couleur...

Je l'avoue, je désespérais de relire un jour un bon épisode de Iron Man. Pas très gâtées ces dernières années, les aventures de Tony Stark me sont souvent tombées des mains. Et là, en un épisode, Dan Slott enterre le boulot de ses prédécesseurs (et je n'exagère même pas). C'est riche,  souriant, fun, mené sans temps morts, bourré d'action et d'idées et joliment dessiné. C'est un plaisir de retrouver tous ces personnages par les yeux d'un nouvel arrivant chez Stark Unlimited, une astuce qui fonctionne bien ici. Bref, un des meilleurs numéros 1 de cette nouvelle fournée de titres Fresh Start en ce qui me concerne...

En attendant Thor et Captain America, le sommaire est complété par l'annual récent de la Sentinelle de la Liberté. Un numéro spécial qui nous ramène en pleine Seconde Guerre Mondiale, alors que Cap et Bucky tombent sur des rescapés des camps nazis pendant une mission de reconnaissance. Les deux héros vont tout faire pour sauver ces survivants de l'horreur au cours d'une nuit longue et intense. C'est aussi classique que bien ficelé, et le récit pointe le doigt sur des choses qu'il ne faut jamais oublier. Bonne partie graphique également...même si j'aurais préféré que Chris Sprouse n'ait pas eu besoin d'une petite aide sur 5 pages pour garder une cohérence visuelle sur tout l'épisode.

En bref

Sur les quatre softcovers que j'ai lus, voici donc le meilleur numéro 1, avec un sommaire de qualité !

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (457)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Avengers
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire