7

Critique de Lando - Quitte ou double

par Le Doc le dim. 10 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
Les Chroniques de Calrissian !

Après Le Casse du Siècle de Charles Soule et Alex Maleev en 2015, Quitte ou Double est la deuxième mini-série que Marvel consacre au personnage de Lando Calrissian. Pour cette seconde virée dans le passé du charmant contrebandier, l'époque...et le visage...sont différents. Dans Le Casse du Siècle, qui se déroule juste avant L'Empire contre-attaque, Lando, qui n'était pas encore l'administrateur de la Cité des Nuages de Bespin, a les traits de son premier interprète, Billy Dee Williams. Pour Quitte ou Double, l'action prend place avant le long métrage Solo : A Star Wars Story, dans lequel un Lando plus jeune est campé par le coolissime Donald Glover.

Scénarisé par Rodney Barnes, auteur de télévision qui travaille depuis peu pour Marvel (notamment sur la courte série Falcon), Lando : Quitte ou Double  suit le héros-titre, qui s'est autoproclamé "le plus grand contrebandier de la galaxie", dans une nouvelle mission. Pour régler ses dettes, Lando se voit obligé, malgré ses réticences initiales, d'accepter de convoyer des armes sur une planète contrôlée par l'Empire. Lando pensait juste livrer les armes et se faire payer...mais les choses vont rapidement se compliquer. Pas si facile que ça d'atteindre fortune et gloire !

La caractérisation est savoureuse : Rodney Barnes ne met pas longtemps pour trouver le bon ton pour définir Lando, sa "voix" (et Lando adore écouter sa voix !), avec ce mélange de charme et d'arrogance, ce courage qui couve sous une apparence désintéressée. Les dialogues sont excellents et le duo formé avec le droïde L3-37 est irrésistible. Un véritable "drôle de couple" qui n'arrête pas de se lancer des piques, L3 se retrouvant souvent mortifiée par les décisions de Lando.

L'intrigue est certes (très) classique, mais l'ensemble est bien ficelé : c'est divertissant, souriant, rythmé et l'action ne manque pas à chaque chapitre. La partie graphique, signée par l'italien Paolo Villanelli, est de qualité, avec un bon sens du détail, du punch dans les scènes d'action et pour son portrait de Lando, le dessinateur a su se rapprocher des traits de Donald Glover sans que cela donne un résultat figé (à la Salvador Larroca et Angel Unzueta).



En bref

Une bonne mini-série Star Wars...et une nouvelle entrée dynamique dans les Chroniques de Lando Calrissian !

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (437)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire