6

Critique de Je Suis Captain Marvel

par Le Doc le mer. 13 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
Je suis Captain Marvel !

Elle sera dans quelques semaines la première super-héroïne à être la tête d'affiche d'un film Marvel. Dans les comics, Carol Danvers n'est que la dernière représentante d'une suite de personnages qui ont hérité du nom de Captain Marvel. Mais son destin était irrémédiablement lié à celui du guerrier kree venu dans un premier temps espionner la Terre. Car Carol Danvers a fait sa première apparition dans les pages de Marvel Super-Héros #13 en 1968, historiquement la seconde aventure du capitaine Mar-Vell.

Cet épisode n'est pas réédité dans les pages de l'anthologie Je suis Captain Marvel. Panini a choisi naturellement de commencer par le précédent (MS-H #12), La venue de Captain Marvel (par Stan Lee et Gene Colan), avant d'enchaîner par Captain Marvel #18 (par Roy Thomas, Gil Kane et John Buscema), qui met en scène l'intense règlement de compte entre Marvel et son ennemi de toujours, Yon-Rogg, mais aussi une étape décisive dans la vie de Carol. C'est en effet dans ce numéro que Carol Danvers acquiert ses pouvoirs...mais sur le moment, ni la jeune femme, ni les lecteurs de l'époque ne s'en sont doutés...

Il a fallu ensuite attendre 1977 pour revoir Carol Danvers dans la première série Ms. Marvel. Un titre bien ancré dans l'évolution de la société de l'époque (le Mouvement de libération des Femmes...) qui est notamment au coeur du nouveau travail de Carol Danvers en tant que journaliste, ce qui nous vaut quelques répliques savoureuses  échangées avec ce bon vieux J.Jonah Jameson. Ms. Marvel #1 établit d'emblée un mystère : Carol n'a aucun souvenir de ses activités super-héroïques, comme si une autre personnalité prenait alors le contrôle de son corps. Gerry Conway n'est resté au scénario que le temps de deux épisodes, avant de laisser la place à Chris Claremont, qui fut très important pour le développement de l'héroïne au cours des années qui ont suivi.

Mécontent par le sort réservé à Carol dans l'alambiqué et polémique Avengers #200 scénarisé par David Michelinie, Chris Claremont règle cette affaire à l'occasion du 10ème numéro annuel des Avengers, avec Michael Golden aux dessins. Les "plus grands super-héros de la Terre" ne sortent pas grandis de cette aventure mouvementée qui oppose les Avengers à la Confrérie des Mauvais Mutants (alors composée de Mystique, Malicia, Destinée et cie). L'action est soutenue et les dernières pages sont très émouvantes. Carol Danvers est devenue à partir de ce moment un membre régulier de l'entourage des mutants, sous sa nouvelle identité de Binaire. Le sommaire de cet album comprend un épisode d'Uncanny X-Men (le #269), qui revient à sa façon sur la relation entre Carol et Malicia, mais je ne trouve pas qu'il fonctionne lorsqu'on le retire du du contexte des séries mutantes du début des années 90.

J'ai la même réserve pour les trois épisodes de Secret Avengers datant du crossover Avengers vs X-Men, dans lesquels le scénariste Rick Remender a orchestré un retour confus du premier Captain Marvel. La sélection comprend également un retour inédit (et totalement inintéressant) sur la période House of M (réalité alternative où Carol était devenue Captain Marvel) et le prologue de Civil War II (ça fait très remplissage, là)...

On retrouve également trois épisodes signés Kelly Sue DeConnick, une scénariste qui a marqué le parcours de l'héroïne, notamment en s'intéressant à son entourage. Il y a des personnages vraiment attachants qui gravitent dans ces pages et le Captain Marvel #15, resté jusque là inédit, joue habilement avec les émotions, en passant des larmes aux sourires de fort belle façon. David Lopez livre une jolie prestation aux dessins (surtout après les planches brouillons de Dexter Soy).

Panini boucle en quelque sorte la boucle en terminant avec le numéro spécial Générations, dans lequel Carol est projetée dans le passé et rencontre Mar-Vell alors piégé en Zone Négative (anecdotique mais divertissant) et les trois pages écrites par Robbie Thompson qui récapitule les origines de Captain Marvel.

En bref

De nombreux articles complètent la lecture de cette nouvelle anthologie de la collection des "JE SUIS". Un album au sommaire très inégal, mais qui contient quelques incontournables de la puissante super-héroÏne qui débarquera sur grand écran cette année, dans son propre film avant de filer un coup de main bien utile aux Avengers dans leur quatrième long métrage !

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
26,00€
Boutique en ligne
26,00€
Boutique en ligne
26,00€
Boutique en ligne
26,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)