7

Critique de Star Wars - La cavale du contrebandier

par Le Doc le lun. 25 févr. 2019 Staff

Rédiger une critique
La Cavale du Contrebandier

Comme Star Wars : L'Arme du Jedi (sorti chez Delcourt l'été dernier), La Cavale du Contrebandier est l'adaptation en bande dessinée d'un roman jeunesse publié sous la bannière Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force, une initiative qui consistait en une série de publications dont le but était en quelque sorte de préparer le terrain jusqu'à la sortie de l'épisode VII réalisé par J.J. Abrams en 2015. 

Imaginée par Greg Rucka (Wonder Woman, Queen & Country...), cette aventure se déroule juste après Star Wars Episode IV : Un Nouvel Espoir. Après la destruction de l'Etoile Noire, Han Solo n'aspire désormais qu'à une chose : régler la somme qu'il doit à Jabba. Mais il se laisse convaincre par la princesse Leia et Chewbacca d'accepter une mission de sauvetage : récupérer l'espion Caluan Ematt qui se cache sur la planète Cyrkon. Ematt détient des informations extrêmement importantes pour la Rébellion et le Bureau Impérial de Sécurité est à ses trousses.

Pour exfiltrer Ematt (un personnage secondaire apparu rapidement à l'écran dans les Episodes VII et VIII), il faut le meilleur contrebandier de la galaxie. Mais nos deux héros trouveront sur leur chemin des impitoyables chasseurs de primes et une implacable commandante impériale. L'histoire est aussi classique que bien ficelée, avec une introduction rapide et efficace, qui joue bien sur la dynamique entre Han et Leia et la complicité avec Chewie; de l'action et des rebondissements sur un rythme effréné, le tout saupoudré d'une pointe d'humour. Bref, une lecture agréable, à mon avis aussi divertissante pour un jeune public que pour les lecteurs de longue date...

Je n'ai pas lu le roman (c'était pareil pour L'Arme du Jedi), mais d'après le long résumé disponible sur la toile, cette transposition en bande dessinée m'a l'air fidèle au texte de Rucka. C'est le britannique Alec Worley, un habitué des comics Star Wars jeunesse et des pages du magazine 2000AD, qui s'est chargé de l'adaptation, avec Ingo Romling  à la partie graphique. L'allemand est l'un des dessinateurs que j'apprécie le plus sur la série Star Wars Rebels, et il est ici encore plus appliqué. C'est détaillé, expressif, énergique...mais je suis juste un peu moins convaincu par la colorisation sur certains passages. 

 

En bref

Encore une bonne entrée dans la collection d'albums jeunesse "Star Wars" des éditions Delcourt !

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (431)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
13,50€
Boutique en ligne
13,50€
Boutique en ligne
13,50€
Laissez un commentaire