9

Critique de Nos vies prisonnières

par ginevra le lun. 11 mars 2019 Staff

Rédiger une critique
Nous sommes nos propres geôliers.

Sommes-nous vraiment prisonniers de nos vies, en particulier professionnelles? Je crois que oui parce que les conventions sociales, les contraintes professionnelles et familiales nous enferment dans un chemin qui n'est pas forcément celui dont nous rêvions.

Le scénario de Parno joue sur l'entrelacement de plusieurs vies toutes soumises à un "épée de Damoclès". Il y a la cadre qui s'épuise et rate ses objectifs. Son subordonné qui va payer à sa place, Le médecin généraliste qui n'en peut plus de la bobologie. Autrement dit que des personnages parfaitement réalistes et que nous avons croisé à un moment, à moins que nous n'ayons été l'un d'eux… Seulement, là, il y a un évènement imprévu qui va transcender ces gens quelconques et les pousser à changer leurs vies. Je leur souhaite bon courage car, moi, je n'ai jamais osé me dresser contre les faits comme tant d'entre nous.

Les graphismes de Phil Castaza sont agréables, clairs et immédiatement accessibles. Ses personnages sont expressifs et la colorisation bien choisie. Le choix de graphismes radicalement différents et faits aux crayons de couleur (je crois) pour distinguer la lecture du manuscrit de la vie de tous les jours est excellent.

Une histoire aux accents hélas très réalistes qui pose une question essentielle et sans réponse évidente : "Pourquoi sommes-nous prisonniers de nos vies?".

En bref

9
Positif

Le réalisme du scénario

Les choix de graphismes différents

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1497)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
21,90€
Boutique en ligne
21,90€
Boutique en ligne
21,90€
Laissez un commentaire