9

Critique de Betty Boob

par Polyphile le lun. 11 mars 2019

Rédiger une critique
Un album muet qui en dit long...

Elisabeth, jeune femme à la vie classique, un boulot, un mec, deux seins se voit subir une mastectomie complète d'un de seins. Forte en caractère, elle décide de récupérer cet organe contenu dans un bocal numéroté 80085 et de continuer à vivre malgré tout ; mais c'est le monde autour d'elle qui la lui refuse, cette vie. D'abord son emploi où l'apparence est le maître-mot, qu'elle perd du fait de son asymétrie, puis son compagnon, incapable de soutenir la femme dont il partage la vie, incapable de continuer à la voir dans son entièreté. Il ne lui reste que sa perruque qui, elle aussi, prend la poudre d'escampette un jour de grand vent et la guide vers une troupe burlesque.

C'est grâce à cette troupe et à ses membres, qu'Elisabeth, maintenant Betty va réapprendre à s'aimer, à aimer et à surmonter la perte.


Un album magnifique où les émotions se passent de mots tant le dessin nous porte et nous fait accompagner Betty et les gens-pas-tout-à-fait-dans-la-norme dans une belle aventure à la conquête de l'amour, l'amour de soi-même, l'amour de la vie et la beauté de la différence.

Une critique forte en sous-texte (ou en sous-dessin ?) d'une société qui met de côté ceux qui sont différents, qui dérangent.

En bref

9
Polyphile Suivre Polyphile Toutes ses critiques (4)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Betty Boob
8
Betty Boob

Betty Boob Staff

Lire la critique de Betty Boob

Boutique en ligne
25,00€
Boutique en ligne
25,00€
Boutique en ligne
25,00€
Laissez un commentaire