8

Critique de Classroom for heroes #1

par Ashitaka le mar. 19 mars 2019 Staff

Rédiger une critique
Un héros normal aux pouvoirs extra-ordinaires

Le manga s’ouvre sur l’arrivée du jeune Blade dans la prestigieuse académie destinée à former les futurs sauveurs et protecteurs du monde. Le jeune protagoniste, bien que souhaitant être considérée et traitée comme un étudiant « normal », n’est autre que le Brave, celui qui a sauvé le monde de la menace du roi des démons. Il faut d’emblée préciser que son identité est inconnue de ses autres camarades. La perte de ses pouvoirs exceptionnels suite à son ultime combat de jadis explique notamment sa volonté d’être vue maintenant comme une personne lambda. Cette inscription à l’école marque pour lui la concrétisation de son rêve de toujours, à savoir mener une vie de jeune étudiant et se faire des amis. Le comique de répétition (« tu veux être mon ami ? ») qui marque tout le premier chapitre est à ce sujet assez amusant et étrangement bien amené pour un gag si commun. Mais, même en canalisant sa force de héros, Blade aura du mal à se rabaisser à la hauteur de ses nouveaux amis, ceux-ci étant pourtant très puissants.

Que penser de ce nouveau seinen (qui aurait d’ailleurs mérité d’être classé dans les shonen) des éditions Doki-Doki ?

Un rythme assez rapide, l’arrivée dans un univers préexistant au lecteur, des personnages amusant et charismatique, tout est réuni pour nous donner envie de poursuivre notre lecture dès les premières pages. Si cette oeuvre, adaptée du roman de Shin Araki, ne brise en rien les codes classiques du Shonen, et ne révolutionne nullement le genre du manga, il sait cependant reprendre les acquis passés pour les exploiter à merveille. Il est vrai que sans prendre de risque il est impossible de créer quoi que cela soit, mais il est parfois préférable de se conforter sur de solides bases déjà établies pour mieux les faire briller.

Le design des personnages, quant à lui, bénéficie de l’imagination fertile de Haruyuki Morisawa, mise en dessin par Koara Kishida. Ces deux hommes sont, semble-t-il, inconnus pour le moment, mais excellent par le biais de Classroom for Heroes. Concernant les décors maintenant, nous ne saurions en dire quelques mots tant ils sont répétitifs et sans charme, voire inexistants. Les personnages occupent bien souvent tout l’espace, et hormis les quelques plans sur l’arène (vaste bac à sable), le lecteur ne voyage guère.

En résumé, hormis quelques lacunes sur le décors et la diversité de l’espace spatiale de l’oeuvre, cette dernière est un véritable coup de coeur me concernant. Elle vous fera passer un excellent moment, avec des personnages principaux assez attachants et intrigants. N’échappant pas à quelques fan-service, l’histoire n’a cependant rien d’un seinen et s’adresse donc à tous les lecteurs.

En bref

En bref, Classroom for Heroes est un manga qui mérite amplement d'être lu et apprécié en ce qu'il apporte une vague de fraîcheur à son lecteur. Les points négatifs sont peu nombreux, notamment d'un point de vu scénaristique puisqu'il s'agit d'une adaptation d'un roman. Le tout évoluant dans des cases ravissantes, que faut-il de plus ?

8
Ashitaka Suivre Ashitaka Toutes ses critiques (56)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Classroom for heroes
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Boutique en ligne
7,50€
Laissez un commentaire