1

Critique de Snotgirl #1

par bulgroz le lun. 25 mars 2019 Staff

Rédiger une critique
Snotgirl

Il y a des jours où tombent entre nos mains d’excellentes bandes-dessinées qu’on n’aurait pas forcément lues, mais qui nous marquent pour toujours.

Et il y a Snotgirl.

Le pitch, déjà. 
Lottie Person est née en 1990. C’est une blogueuse mode à succès mais trrrrrrrrrèèèèès malheureuse parce que la vie qu’elle affiche sur Internet ne la reflète pas vraiment (premier soupir).

Ne partez pas maintenant, vous ne savez pas le meilleur !
En plus elle a des allergies (d’où le nom) qui provoquent des coulées de morve (second soupir).
Ajoutez à cela une vague histoire de meurtre, des médicaments contre les allergies dont on n’a toujours pas compris l’utilité, de la jalousie, de la compétition entre influenceuses et évidemment, pas mal d’histoire de mecs.
(Profond soupir)

Les dialogues, ensuite. Imaginez un récit dans lequel vous avez : 
Un tiers de dialogues mièvres et sans intérêt : « Tu veux mon avis, c’est qu’un mec. Là t’as sans doute l’impression que c’est LE mec, mais.. C’est QU’UN mec. Y’en aura d’autres »
Un tiers de pensées du personnage principal laissant comprendre que son seul intérêt c’est de considérer tout le monde comme étant vraiment indigne de son intérêt : « Mon site compte ????? Clics uniques par mois et j’ai probablement beaucoup d’ennemis. J’en sais rien, en fait ! C’est pas comme si je lisais les commentaires !! »
Enfin, dernier tiers, les conversations SMS évidemment : « fo kje rentre nourrir mon [emoji poisson] – omfg me dis pas kta un poisson rouge les poissons c pas cute ! tro pas tendance »

Toutes mes condoléances à la traductrice mise à mal dès le début à grands coups de normcore, outfits, tips, maxi dress, OOTD
Voilà, je pense que vous avez un bon aperçu d’ensemble.

Alors oui, on pourrait se dire que c’est une parodie ou alors une satire du monde moderne etc. etc.
Mais non. Tout est très sérieux, et on se demande comment Bryan Lee O’Malley (Scott Pilgrim, Seconds) a pu pondre un truc pareil ! Niveau scénar, rien ne va ! Les quelques éléments qui auraient pu tirer le récit vers le haut (le meurtre et la morve) ne semble être que des prétextes.

MAIS DES PRÉTEXTES A QUOI AU JUSTE !

Les dessins, enfin.
Alors oui, les goûts et les couleurs... Je vois l’idée.
Mais là, c’est juste pas possible. Le seul point positif c’est qu’ils sont raccords avec le sujet traité. Le style girly effectivement, pour un scénar pareil, c’est parfait. Mais là, sérieusement, certaines cases et planches sont vraiment laides et la couleur n’aide vraiment pas.

Franchement, je ne comprends pas.
Je ne comprends pas ce truc.
J’espère juste que les archéologues du futur ne s’y intéresseront pas trop.

En bref

Scénario sans intérêt, dialogues horribles et dessins vraiment pas top.

1
Positif

Néant

Negatif

J'y ai consacré l'ensemble de ma critique

bulgroz Suivre bulgroz Toutes ses critiques (66)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
16,95€
Boutique en ligne
16,95€
Boutique en ligne
16,95€
Laissez un commentaire