6

Critique de Matin de canicule

par ginevra le ven. 5 avril 2019 Staff

Rédiger une critique
Une histoire qui finit bien est une histoire inachevée

Quand Didier Daeninckx écrit un scénario de BD, il y a de grandes chances que ce soit un polar. Matin de canicule ne déroge pas à cette règle. Avec en exergue 2 citations plutôt inquiétantes : "ne t'inquiète pas, tout finira mal… " et "une histoire qui finit bien est une histoire inachevée.", le lecteur comprend vite que la fin sera une "unhappy end".

Les graphismes de Makyo soutenus par la colorisation de Julia Weber sont quasi réalistes et totalement en phase avec le sombre scénario.

Mais je n'ai pas vraiment accroché à cette histoire un peu trop classique à mon gré.

En bref

6
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1826)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
13,50€
Boutique en ligne
13,50€
Boutique en ligne
13,50€
Boutique en ligne
13,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)