9

Critique de Star Wars - Dark Times #2

par Le Doc le dim. 28 avril 2019 Staff

Rédiger une critique
En des temps troublés....

J'ai toujours trouvé que le Jedi Dass Jennir était l'un des personnages les plus intéressants de l'ancien Univers Etendu Star Wars, connu maintenant sous l'appellation Légendes. Pour le lecteur, Dass Jennir est pour ainsi dire "né sur le champ de bataille" puisque c'est là qu'il s'est illustré pour la première fois, dans les derniers épisodes de la série Star Wars Republic. Il se trouvait au pire endroit, au pire moment, juste avant l'Ordre 66, un événement qui fit de lui un fugitif.

Dès lors, tout était à construire. C'est dans l'adversité que Dass Jennir s'est révélé, au contact de ses diverses rencontres (Bomo Vertemousse, l'équipage du Uhumele, Ember Chankeli...) et au fil des épreuves traversées. Jennir est un Jedi pétri de doutes (son propre Maître ne croyait d'ailleurs pas en lui, en reconnaissant qu'il ne serait jamais un grand Jedi), il fait beaucoup d'erreurs mais il s'est affirmé tout au long de sa quête de rédemption et de justice et c'est notamment ce qui le rend attachant. Dark Times était une série au ton plus sombre...et même glauque parfois (le sort de la famille de Bomo Vertemousse fut particulièrement horrible), mais tout au long de la deuxième fournée d'épisodes compilés dans cette seconde Intégrale, il y a comme une lueur d'espoir qui apparaît dans les ténèbres...

L'espoir pour le Maître K'kruhk et les enfants dont il a la charge. Une main tendue qui fait dire au Whiphid qu'il y a encore de la bonté en ces temps troublés. L'espoir pour Dass Jennir et ses amis, malgré une dernière page incertaine mais qui offre à la série un épilogue amené de fort belle manière (c'était quelques mois avant la reprise de la franchise Star Wars par Marvel).

Inspiré par Une Poignée de Dollars de Sergio Leone, le troisième arc narratif de Dark Times (voir la précédente Intégrale) fait partie de mes préférés. Heureusement, la suite n'a pas baissé en qualité.

Les rebondissements sont nombreux, les scènes d'action sont nerveuses et spectaculaires et Randy Stradley a fait un très bon travail sur les protagonistes des différents camps, leur caractérisation et leur évolution. Aux dessins, Doug Wheatley a du adapter son style, certainement pour des questions de délais (il avait déjà connu des retards aux débuts du titre). L'encrage est ainsi un peu moins maîtrisé, le rendu est moins beau que ce qui a précédé mais l'ensemble reste très solide, tout comme la prestation de Gabriel Guzman sur les épisodes avec Maître K'kruhk (#23 à 27).

En bref

Encore un excellent ajout à la collection d'Intégrales de Delcourt, qui perpétue la Légende...ou plutôt les Légendes Star Wars dans de très beaux volumes !

9
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (443)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Boutique en ligne
34,95€
Laissez un commentaire