7

Critique de El comandante Yankee

par vedge le ven. 17 mai 2019 Staff

Rédiger une critique
Reconstitution d’une révolution volée

Cette BD est impressionnante par sa taille, le travail de documentation nécessaire à sa réalisation, et sa durée de réalisation enfin.

Difficile de s’imaginer douze ans de vie, de recherche, pour recouper les sources et proposer uen vision plus réaliste et moins publicitaire de la révolution cubaine.

Cette révolution a fait d’une île insignifiante des caraïbes, un pays connu dans le monde, non seulement pour ses cigares, ses vieilles voitures américaines et sa musique, mais pour avoir surtout tenu tête à plusieurs reprises à son géant voisin, les USA.

Ce roman graphique redonne à chaque personnage une importance plus en rapport avec sa participation réelle aux évènements.

Ainsi, même s’il n’a pas de tee-shirt à son effigie, cette BD redonne à William Morgan sa vrai place dans l’histoire.

Jeune écervelé au passé tumultueux, la révolution cubaine donne à William la possibilité d’oublier son passé, en construisant son présent et l’avenir de l’île.

Certes romancé et adapté à une narration BD, ce roman historique et graphique n’en est pas moins une fenêtre ouverte vers plus de réalisme de cette révolution volée au peuple, pour être vendue aux communistes ou à la famille Castro.

Encore aujourd’hui, les fils et filles de Raul Castro tirent les ficelles politiques et économiques à Cuba.

Le dessin est superbe ; Des aquarelles vivantes et colorées illustrent de belle manière un récit édifiant.

En bref

Un énorme travail de douze ans de recherches documentaires permet de restituer, au travers de superbes cases d’aquarelles la véritable histoire de la révolution cubaine.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2283)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
49,00€
Boutique en ligne
49,00€
Boutique en ligne
49,00€
Boutique en ligne
49,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)