8

Critique de Avengers Forever

par Blackiruah le mar. 21 mai 2019 Staff

Rédiger une critique
Le temps des héros

La couverture a toujours été un facteur important pour moi. Bien sûr, c’est le premier contact mais j’adore lorsqu’elle me vend quelque chose de grandiose, du moins quand je lis du super héros. Et justement, Panini en rééditant la saga Avengers Forever en format Icons nous sert une couverture sublime dessinée par Carlos Pacheco dotée d’un dynamisme fou qui interloque. Pourquoi parmi les nombreux protagonistes, y voit-on à la fois Giant man et Yellow Jacket au même endroit ? Forcément, ça fait réfléchir.

La saga “Avengers Forever” est une maxi-série de 12 épisodes, sortie tout droit de l’esprit de Kurt Busiek et Carlos Pacheco (également au dessin). Cette saga, initiée pour lancer l’artiste sur la franchise des Avengers après un très beau travail de 1995 à 1997 sur la franchise des mutants (Bishop, Excalibur, X-Men…), l’équipe créative décide ainsi de créer une maxi série, dans la continuité de l’univers 616, qui va amener différents personnages de différentes époques et c’est cet aspect qui fera tout le sel de ce récit.

Alors que la guerre Kree/Skrull s’est achevée, Rick Jones, en convalescence suite à l’utilisation de pouvoirs hors normes, se retrouve être la cible d’Immortus qui le voit comme une menace pour l’univers. C’est alors que… Kang va venir le sauver tout en rassemblant divers membres des avengers sur plusieurs époques différentes. S’ensuivra une course poursuite complexe et sur plusieurs époques sur fond du sort de la planète… et de son destin.

Kurt Busiek est un auteur qui a un profond goût pour les aventures héroïques et les grandes sagas (comme on a pu le découvrir sur sa saga Avengers édité dans la collection Marvel Icons) et ce n’est pas cette saga qui dirait le contraire.

La force du récit réside tout d’abord sur le casting très particulier qui pioche dans différentes versions de personnages amenant une synergie originale basée sur le caractère de chacun (mention spéciale aux 2 versions de Pym, il fallait y penser à cette astuce !).

Mon gros kiffe est le caractère épique et grandiloquent de la série avec son lot d’intrigues qui nous maintiennent en haleine à travers ce conflit entre Kang et Immortus qui est, je le rappelle, la même personne !

Le récit est aussi un petit bonbon pour les fans. L’auteur s’est amusé à glisser une tonne de références à la continuité, tout en restant discret et n’impactant pas la bonne compréhension pour un novice en la matière. D’ailleurs, Panini Comics nous permet grâce à leur édition à saisir toutes les références de l’oeuvre : une très bonne idée.

Le seul reproche que je peux faire à ce récit est cette narration un peu dense et parfois rébarbative qui casse un peu le rythme de lecture mais on finit par s’habituer.

Outre l’excellent scénario, le titre bénéficie aussi du magnifique travail de Carlos Pacheco. Excellent dans les expressions de visages et au style à la fois épuré tout en amenant son lot de détails, l’artiste fait mouche à chaque page et régale dans les énormes scènes de combats généreuses en détails qui font un sacré effet. Comme quoi, le duo s’est très bien trouvé nous offrant un sacré récit maîtrisé de bout en bout.

En bref

“Avengers Forever” est un bijou qui mélange intrigue temporel et la grandiloquence des grands récits de super héros. C’est gourmand, maîtrisé et c’est en plus un délice pour les yeux. Voilà un récit qui figure clairement dans les classiques des Avengers : il serait dommage de passer à côté !

8
Positif

Carlos Pacheco qui nous régale visuellement

Un scénario travaillé qui ne tombe pas dans le piège des récits temporels

Du super héros épique et généreux

Des bonus précieux permettant de saisir l’entièreté de l’oeuvre

Negatif

Une narration qui alourdit le rythme de lecture

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (480)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
36,95€
Boutique en ligne
36,95€
Boutique en ligne
36,95€
Laissez un commentaire