8

Critique de Il fallait que je vous le dise

par ginevra le jeu. 23 mai 2019 Staff

Rédiger une critique
A lire par tous : femmes et hommes, patient(e)s et soignant(e)s

Aude Mermilliod parle de l'avortement à travers son cas personnel en 1e partie et à travers la biographie du médecin Martin Winckler en 2e partie.

2 témoignages qui se croisent pour parler de l'avortement (ou IVG = interruption volontaire de grossesse) et qui trouvent un écho incroyable avec la remise en cause du droit des femmes dans de nombreux pays et en particulier aux Etats-Unis. 2 témoignages qui se répondent entre le vécu d'une femme face à une grossesse non désirée et le vécu d'un médecin qui s'est engagé très tôt dans un centre d'IVG.

Les graphismes et la colorisation tout en douceur d'Aude Mermilliod font merveille pour éviter toute violence (à part les éclats de voix de quelques bulles) et pour avoir de l'empathie pour les vies évoquées.

Ce n'est pas un livre militant comme je le craignais un peu, mais un récit qui fait du bien avec des personnes vraies avec leurs espoirs, leurs doutes, leurs gaffes. C'est un livre à mettre dans des salles d'attente de médecins, généralistes ou gynécologues, pour permettre d'obtenir une base pour se comprendre entre patiente et soignant.

En bref

8
Positif

2 récits de vie forts et sincères

des graphismes doux et forts à la fois

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1513)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Laissez un commentaire