7

Critique de Thanos - Le conflit de l'infini

par Le Doc le jeu. 30 mai 2019 Staff

Rédiger une critique
Une Infinité d'Infinis !

Thanos : Le Conflit de l'Infini est le second volet de la nouvelle Trilogie de l'Infini imaginée par le créateur du Titan Fou, Jim Starlin. Et ironiquement, un conflit entre le scénariste et le responsable éditorial Tom Brevoort est venu gêner le bon déroulement de cette production. Jim Starlin a en effet claqué la porte de Marvel après que Tom Brevoort ait donné son feu vert à un scénario de la série mensuelle Thanos (alors écrite par Donny Cates) qui présentait selon l'auteur un peu trop de points communs avec sa propre histoire. Bon, je n'ai pas encore lu les Thanos de Donny Cates et Geoff Shaw mais je sais que le nouveau scénariste-star de Marvel a lui aussi organisé une rencontre entre le Titan et un double futuriste. 

Si Jim Starlin a décidé de ne pas poursuivre sa collaboration avec Marvel, l'éditeur va tout de même publier cette trilogie en intégralité (et il aurait en effet été dommage de s'en tenir à la fin ouverte du présent volume). The Infinity Ending (titre approprié pour le dernier travail de Jim Starlin sur sa plus célèbre création) sera publié aux U.S.A. en octobre 2019 (et certainement au premier semestre 2020 en France). 

Toujours aussi solidement secondé aux dessins par l'excellent Alan Davis, Jim Starlin imprime une sensation d'urgence aux événements du Conflit de l'Infini. Adam Warlock, Pip le Troll et Eros sont lancés dans une véritable course contre la montre à travers l'espace, le temps et les dimensions pour empêcher Thanos d'accomplir un destin qui semble écrit d'avance, telle une boucle dans laquelle il se retrouve piégé, manipulé par une partie de lui-même.

Si le ton n'est pas à la rigolade, il y a tout de même quelques touches humoristiques comme les multiples morts et résurrections de Adam Warlock à la "Kenny dans South Park". Les rebondissements ne manquent pas, même un chouïa tarabiscotés (ce qui n'est guère gênant), et Alan Davis livre des pages puissantes et des visuels accrocheurs. Jim Starlin a été plutôt irrégulier ces dernières années avec ses différentes sagas de l'Infini, mais cette trilogie en cours se révèle assez divertissante, avec une partie graphique de qualité.

En bref

À noter également une amusante introduction signée Al Milgrom, vieux complice de Jim Starlin, où les deux compères s'amusent à se moquer d'eux-mêmes, ce qui ne fait jamais de mal.

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Boutique en ligne
12,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)