10

Critique de Mister Miracle

par Blackiruah le sam. 29 juin 2019 Staff

Rédiger une critique
It’s a trap ?

Tom King est un scénariste qui n’a plus forcément le vent en poupe depuis son long run (encore en cours) de Batman. Néanmoins, c’est sur ses séries limitées qu’il révèle l’entièreté de son talent comme sur “Vision” où nous découvrons un héros qui se crée artificiellement une famille et expose les problèmes qu’ils rencontreront, ou la série “sheriff of Babylon” où nous suivons le quotidien mouvementé d’un formateur américain à Bagdad. Ces 2 séries que j’ai lues* sont marquantes dans le traitement de la psychologie des personnages qui amènent des situations dramatiques faisant tout le sel de ses séries.

Avec “Mister Miracle”, Tom King va encore plus loin dans les propos, dans la structure mais aussi se permet d’y cacher de nombreuses références méta qui amènent encore des couches de lecture à son oeuvre.

Tout commence par une tentative de suicide de Mister Miracle sauvé in extremis à l'hôpital. Alors de retour de chez lui posé sur le canapé avec sa dulcinée, Big Barda, Orion viendra pour mettre un bon coup de pression à Scott Free montrant une relation peu commune entre les deux héros. Et tout partira en cacahuete, lorsque le haut père va mourir : Orion va devenir le maître de Neo Génésis et partir en guerre contre Apokolips étant donné que Darkseid aurait la formule d’anti vie. Ainsi, il va convoquer Mister Miracle au front pour participer à cette guerre. Mais n’oubliez pas : Darkseid est.

Véritable ovni, cette oeuvre est un véritable bijou.

D’abord, dans l’intrigue et le récit en soit, Tom King nous invite à découvrir la vie d’un néo dieu qui ne fait pas l’impasse sur sa vie quotidienne privée. On y découvre un couple avec tout ce qu’il y a de plus banal, s’organiser et vivre tout en dirigeant des armées, luttant à mort contre des ennemis connus, etc. Le couple respire l’amour et est de suite très attachant, d’autant plus qu’ils partagent des expériences uniques que tout couple humain rencontre, amenant des scènes cocasses car il y a toujours une touche néo dieux qui peut s'avérer compliquer à gérer... surtout mentalement.

Et justement, cette série parle de Mister Miracle, le héros qui se défait de tout piège. Ici, Tom King y installe une atmosphère très spéciale en floutant régulièrement les images, en plaçant des cases “Darkseid est” qui nous plonge dans l’inconfort et le doute tout le long de la lecture. (D’ailleurs même Scott se pose la question régulièrement) Que lit-on ? Est-ce un piège perpétuel ? C’est au lecteur de se faire un avis et il est loin d’être aisé.

Mais tous ces chapitres ont aussi une bonne dose de fan service et de références qui raviront les fans de DC Comics et des néo dieux. L’auteur y utilise quasiment tout le casting du 4ème monde faisant hommage aux créations de Jack Kirby, et même aux fameux créateurs à travers un personnage et bien d’autres auteurs qui ont travaillé de près ou de loin (et même de trèèèès loin pour une personne en particulier) sur la franchise qui amène un autre degré de lecture de cette oeuvre.

Et n’oublions pas de parler du formidable travail de Mitch Gerards, le compère de Tom King (qui avait déjà officié sur “Sheriff of Babylon”) qui excelle dans sa représentation réaliste des personnages tout en donnant un visuel esquissé. Mais ce comic book est passionnant par sa structure où les auteurs n’utilisent que le gaufrier et donc exploité dans tous les sens : c’est du génie car derrière cet hommage envers Alan Moore par Tom King, on y décèle également une parfaite maîtrise de cette narration qui offre énormément d’expérience différente juste avec les mêmes 9 cases : chapeau.

Franchement, il n’y a pas à chipoter. Il faut lire ce “Mister Miracle” par Tom King et Mitch Gerards. C’est clairement un classique en puissance et fait partie de ces œuvres à lire et à relire tant elle est riche en émotion et en couche de lecture. Comme quoi… Darkseid est !

______________________________________________________________

* Précision : je n’ai pas lu la série “Omega men”, qui bénéficie également de bons retours sur le forum.

En bref

Ne passez pas à côté de ce futur classique du genre. “Mister Miracle” est une démonstration du génie d’un duo d’auteurs qui ont développé presque l’entièreté de leur talent pour nous livrer ce récit incroyable qui mêle super héros, tranche de vie, politique et hommage aux comics en une seule série : INCONTOURNABLE !

10
Positif

Une ambiance mystérieuse

La fusion néo dieux / quotidien

Le style intimiste de Mitch Gerards

Une démonstration dans l’utilisation du gaufrier

Les références à gogo à trouver

Negatif

Au final, c’est un piège ou non ? Bon je vais devoir le relire encore !

Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (507)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Laissez un commentaire