7

Critique de Lovely Fridays #11

par snoopy le lun. 22 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
Une conclusion à l'image de la série, agréable mais pas exempt de défauts

                                                                                    Chronique des tomes dix et onze

Série désormais publiée dans son intégralité, je profite d’un moment pour revenir sur les deux derniers tomes de l’une des récentes œuvres de la prolifique Arina Tanemura. Malgré ses quelques défauts, le titre a certes éprouvé quelques difficulté à nous séduire dans le traitement de sa thématique mais le personnage de Nekota réussi et absolument charmant a permis de relever le niveau d’intérêt et de nous accrocher jusqu’au chapitre final. Typiquement le genre de série qui plaira aux jeunes lectrices mais ne captivera pas les autres à moins qu’ils ne soient tombés amoureux de la patte graphique très girly de l’artiste. Même si on reste un peu sur notre faim, le point final reste dans l’esprit du titre et on passe un bon moment. C’est tout ce qui compte !

« Émouvant »

Désireux de ne faire qu’un avec Ai, notre héroïne a malgré tout trouvé les mots pour rassurer celui qu’elle aime si éperdument. Touché par les sentiments de la jeune femme, Nekota accepte sa demande. On termine le chapitre sur une jolie promesse. L’empressement de notre héros va prendre tout son sens lors des dernières révélations, ce qui n’avait alors pas beaucoup de sens à nos yeux se justifie pleinement au final.

On enchaîne avec un quiproquo entre les personnages de Mosko et Serizawa mignon mais complètement tiré par les cheveux. Si on peut limite comprendre que cette idée traverse l’esprit de Nekota, c’est déjà plus étrange en ce qui concerne la jolie Mosko. On sent que l’auteur souhaitait boucler la boucle concernant leur relation, c’est tout de même un peu trop maladroit même si là encore on termine sur une promesse qui en ferait rêver plus d’une.

On apprécie beaucoup la petite intrigue autour du petit job d’Ai à la boutique de pâtisserie, c’est très rafraîchissant de voir notre jeune héroïne s’investir et tout faire pour ramener de la clientèle. En plus, cela lui va comme un gant.

Enfin, la révélation faite par Nekota va bouleverser Ai au plus profond d’elle-même. J’ai adoré le défi que s’est lancé notre héros qui désespéré se retrouve à faire un compromis avec ses parents et avec pour objectif de voler le cœur de sa belle dans un court laps de temps. C’est vraiment la révélation de la série, elle explique énormément de choses. Un très bon plan sauf que lui aura eu le temps de ses préparer contrairement à la jeune fille, ce qui explique sa profonde tristesse. On découvre enfin la conversation eu précédemment entre Nekota et les parents de Ai lorsque ces derniers ont appris pour leur relation, l’auteur a bien choisi son moment pour la révéler et le passage gagne encore en émotion. On apprécie les tous derniers instants de la série même s'ils sont amenés de façon étrange, l’idée derrière est en tout cas très sympa et la promesse d’un amour éternel que se font les deux gens est réellement émouvante. On aurait aimé les découvrir plus âgés mais on termine la lecture le sourire aux lèvres.

En bref

Il faut reconnaître que la série aura assumé jusqu’au bout l’esprit dans lequel elle a débuté onze tomes auparavant. Cette dernière n’est certes pas transcendante mais elle a réussi à nous donner envie de la lire jusqu’au bout grâce u personnage de Nekota. On reste sur notre faim concernant la thématique qui manquait de développement et de réflexion. On termine sur une bonne note même si on aurait aimé en découvrir un peu plus de la relation de nos deux tourtereaux quelques années plus tard.

7
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Lovely Fridays
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)