6

Critique de Thanos - la fin de l'univers Marvel

par Le Doc le sam. 27 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
The End !

En 2002, Marvel a inauguré une nouvelle collection intitulée The End. Comme le titre l'indique, ces récits alternatifs décrivent différentes interprétations des dernières heures de l'univers Marvel et de ses héros. Il y a eu huit The End entre 2002  et 2010 : Hulk, Marvel Universe, X-Men, Wolverine, Punisher, Fantastic Four, Iron Man et Spider-Girl, pour des résultats inégaux. Je n'ai pas lu le Iron Man et le Spider-Girl; je ne garde pas un excellent souvenir du Wolverine (mais il me faudrait une relecture pour confirmer) et les X-Men : The End étaient d'un ennui mortel. Les meilleurs opus de cette série de comics sont pour moi les one-shots Hulk de Peter David et Dale Keown et Punisher de Garth Ennis et Richard Corben et la mini-série Fantastic Four de Alan Davis.

Pour  Marvel Universe : The End, retitré depuis Thanos : The End, je suis partagé. Dans un premier temps, il semble que Jim Starlin a placé son histoire dans la continuité de ses travaux sur sa plus célèbre création (on retrouve des éléments de la mini-série précédente, Le Gouffre de l'Infini), mais il a depuis été confirmé par le responsable éditorial Tom Brevoort que Thanos : The End est hors-continuité. Mais en fait, vu le déroulement du récit et ce qui arrive à la fin, je pense que ces deux façons de voir peuvent co-exister. C'est laissé à l'appréciation du lecteur...

Avec La Fin de l'Univers Marvel (publié à l'origine en 2003), Jim Starlin jouait une nouvelle fois avec ses thèmes de prédilection : une menace cosmique, ici le pharaon Akhenaton devenu l'équivalent d'un Dieu grâce aux manipulations de l'Ordre Céleste; un Thanos qui cultive toujours autant son ambiguïté (en proposant notamment son aide tout en cherchant à obtenir le pouvoir de son ennemi) et des scènes d'action qui rameutent l'intégralité des super-héros de l'univers Marvel (dont la plupart sert surtout de chair à canon).

Il y a des scènes épiques dans ce The End, des confrontations qui brisent les barrières du temps, de l'espace et des dimensions et des visuels explosifs qui contrastent avec le fond noir des monologues du Titan Fou (détail qui est important dans la narration). Graphiquement, c'est efficace et le duo formé par Jim Starlin et Al Milgrom livre des pages qui fourmillent de détails, même si les silhouettes sont parfois un peu figées.

Mais la lecture n'est pas pleinement convaincante...l'histoire connaît des hauts et des bas tout au long des six épisodes qui composent la mini-série, Jim Starlin a déjà mieux géré le côté "verbeux"  (les soliloques de Thanos peuvent lasser)...un ensemble déséquilibré qui n'échappe pas à un air de déjà-lu avec des passages presque "obligés" (qui reviennent, comme souvent, sur les contradictions du personnage-titre) dont les conséquences ont déjà été traitées par le passé.





En bref

Après ce The End, Thanos est ensuite revenu fin 2003 dans sa propre série dont Jim Starlin a signé les six premiers épisodes (et qui ont été réédités l'année dernière dans la collection Marvel Deluxe).

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)