7

Critique de Death Of The Inhumans

par Auray le mer. 31 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
La résurrection des Inhumains

Ça tombe bien que l'on parle de Donny Cates, car c'est ce mois-ci que ressort en Marvel Deluxe (Thanos 2 : Thanos gagne) une de ses meilleures histoires, celle du Cosmic Ghost Rider. Ce personnage a marqué les lecteurs par son histoire et également son identité, il a même sa propre série à découvrir en Marvel 100%. Mais nous l'avons vu également sur l'excellent Docteur Strange Legacy dans cette même collection, ou dans le softcover Venom. J'ai adoré ce dernier, alors que je ne suis pas plus fan de cet ennemi de Spider-Man que ça, me fera-t-il aimé à présent cette histoire sur les Inhumains ?

Effectivement, dans la longue saga des Inhumains, j'ai adoré le récent Infinity de Jonathan Hickman (réédité dernièrement en deux Marvel deluxe) avec la destruction d'Attilan, qui a eu pour conséquence de répandre les brumes tératogènes, et de crée de nouveaux membres de cette communauté comme la désormais célèbre Miss Marvel. Par la suite, je n'ai malheureusement jamais vraiment retrouvé cet intérêt, malgré les nombreuses publications.

Donc quand je vois cette magnifique couverture de Karre Andrews représentant le squelette du visage de Flèche Noire avec en haut ses compagnons de fortune sur fond d'une galaxie, déjà, on aura de magnifiques illustrations, et c'est ça.

Mais, c'est Ariel Olivetti qui remplira les cases. Personnellement, je l'ai découvert lors de Civil War, plus précisément dans le journal de guerre du Punisher aux côtés de Matt Fraction. Mais peut-être que sans le savoir, vous l'avez vu sur un épisode d'Uncanny Avengers ou d'Uncanny X-Men. Toujours est-il que son dessin est agréable sur ce titre, rappelant un peu, au niveau des têtes, un Frank Quitely (Jupiter's Legacy). Une mention spéciale pour la trouvaille graphique de Vox, celui qui va éliminer un à un tout le monde... il est inquiétant, troublant, et impressionnant. De plus, les couleurs de Jordie bellaire sont dans cette même lignée, même si le pâle domine, il illustre admirablement l'ambiance ténébreuse du titre. Les couleurs ne ressortiront que lors des démonstrations de pouvoirs.

C'est certain, avec un titre comme « la mort des Inhumains », on sait d'entrée de jeu que l'on ne va pas beaucoup rigoler. Donny Cates va rendre l'ambiance électrique, rythmée, soutenue. Leur nouvel ennemi, Vox, représente d'ailleurs bien tout cela. De plus, le narrateur qui remplace la voix de Flèche Noire qui est muet de base, y est pour beaucoup dans cette atmosphère. Du coup, Blackagar a pour le coup le beau rôle, avec un charisme retrouvé. Tellement, que l'on se doute bien que ses compagnons ne finiront pas ainsi, mais ce n'est pas grave, cela ne gâche en rien le spectacle, car vous ne savez pas du tout comment. Et encore une fois, il y a une l'idée qui changera tout l'aspect de cette histoire. De quoi fêter le retour d'un personnage en particulier pour l'occasion, qui fut cher à l'époque pour les lecteurs de Thor. Après le retour de Sentry dans Docteur Strange, celui-ci va aussi faire son petit effet.

Donny Cates arrive à signer un titre qui relance l'intérêt le temps d'un one shot, la famille des Inhumains. Cet homme est incroyable et bourré de talent, je suis, et reste, définitivement fan. Achetez ses séries qui comportent son nom, vous ne serez jamais déçu. On peut parler le temps de quelques pages, non pas d'une mort, mais d'une vraie résurrection !

En bref

La résurrection de l'intérêt de la famille des Inhumains dans la mort de celle-ci, plutôt marrant comme coïncidence. Une étape importante dans la vie de Flèche Noire qui n'a jamais été aussi charismatique. Monsieur Donny Cates, où vous irez, j'irais !

7
Positif

Donny Cates,

Donny Cates,

Donny Cates,

et Flèche Noire quand même, ou le design de Vox, et le retour de…

Negatif

Il ne reste que le temps d'un one shot mon scénariste fétiche...

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (267)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire