8

Critique de Jupiter's Circle

par Auray le mer. 31 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
Un monde parfait

Jupiter's Circle est un prequel de Jupiter's Legacy qui fait partie des futurs contrats pour la chaîne en streaming Netflix, qui a été annoncé en grande pompe dernièrement par Mark Millar. Le désormais célèbre et incontournable scénariste Écossais fera-t-il mieux que l'oeuvre originale ?

Plusieurs dessinateurs interviennent à la fin du livre pour certainement aider l'artiste original à rester dans les temps. Mais les trois quarts du livre ont bien été dessiné par Wilfredo Torres que l'on a admiré sur Batman '66 chez DC, ou Quantum et Woody chez Valiant. Le tout reste homogène, malgré tout ce petit monde. On reste dans une ligne clair, toujours magnifique, et magnifiée par des pleines pages qui laissent toute la place pour le Show des super-héros.

Mais ceux-ci sont un peu désabusés, comme dans l'oeuvre originale. Sauf que vous retrouverez ce pessimisme en pleine période maccarthysme cette fois. On s'amuse beaucoup de quelques détails de coiffure, ou de vêtements, et surtout dans l'état d'esprit de l'époque à travers des dialogues savoureux. On attend évidemment au fil de notre lecture les liens avec Jupiter's Legacy, et on ne les a pas tout de suite, on les recherche... puis, on nous les fait découvrir au fur et à mesure du lever du rideau, et on a plus qu'une seule envie, c'est de tout relire d'affiler.

Mais disons-le clairement, ce prequel est bien meilleur que l'original. Les sujets sont nombreux, et bien exploités. On y retrouvera des sujets tels que le jeunisme, l'homosexualité, la famille, l'handicape, ou encore l'amitié et ses défis, le fait d'être le paria dans une société bien définie, ou la fuite possible des responsabilités ou pas que l'on soit politicien ou que l'on détient un grand pouvoir ou non... Chaque personnage représente une thématique, les noms importent peu, on se laisse entraîner par leurs histoires respectives pour après comprendre leurs vices et leurs identités. Mark Millar tape très fort, encore une fois.

On peut reprocher le manque de prise de risque, mais on ne peut pas que défendre ce travail incroyable sur la vie secrète des super-héros, bien plus abouti sur de nombreux points. Un show énorme, qui je pense vaudra, son pesant de cacahouètes sur Netflix.

En bref

Des dessins parfaits, un scénario réfléchi et qui fait réfléchir sur des sujets d'actualités, avec en trame de fond un Hoover qui fait sa loi. Un show à la Mark Millar qui n'a certes pas trouvé de nouvelles idées, mais qui réussit toujours à nous faire entrer dans un monde maîtrisé, celui des super-héros faillibles, tant en amour ou en amitié qu'en mission.

8
Positif

Le boulot de Millar

Les dessins incroyables de Wilfredo Torres

L'ambiance de fond sur le maccarthysme

Les nombreux thèmes abordés et bien exploités

Negatif

Quelques airs de déjà vus (Authority, Ultimates)

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (267)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Boutique en ligne
28,00€
Laissez un commentaire