6

Critique de Evil dead 2 La série #2

par Le Doc le ven. 23 août 2019 Staff

Rédiger une critique
Même pas mort !

Comme chaque épisode de la trilogie Evil Dead de Sam Raimi a été produit par des structures différentes, la licence a pu se partager entre plusieurs éditeurs qui ont ainsi poursuivi les aventures de Ash Williams sur papier. Depuis 2004, Dynamite Entertainment multiplie les mini-séries, one-shots et autre crossovers sous la bannière Army of Darkness, le titre U.S. de Evil Dead III (car Dynamite a les droits du troisième film, produit en collaboration avec Universal).

En 2008, Dark Horse a sorti une unique mini-série basée sur le premier film de 1981 (par Mark Verheiden et John Bolton). Et en 2015, l'indépendant Space Goat Publishing s'est porté acquéreur des droits de Evil Dead 2, publiant plusieurs mini-séries et numéros spéciaux qui continuent l'histoire du meilleur film de la saga (la boîte aurait fait banqueroute depuis). Même si, comme les fans le savent bien, Ash a été projeté dans les couloirs du temps à la fin du 2. 

La petite astuce est que le Ash du comic-book Evil Dead 2 n'est pas le vrai, mais un de ses doubles (une constante de la série). Après la fin du second long métrage, Annie Knowby (qui n'est pas morte donc) a utilisé la magie pour le recréer à partir de la main coupée du Ash original. Après un séjour en enfer, Ash et Annie continuent leur combat contre les cadavéreux. Mais une tentative pour les ramener dans la dimension noire ne se passe pas comme le duo l'espérait...

Ce petit volume de la collection VESTRON regroupe les trois numéros de la mini-série Cradle of the damned publiée en 2016. Les auteurs sont les mêmes que pour le premier tome, Frank Hanna au scénario et Oscar Bazaldua. Bazaldua est depuis passé chez Marvel où il travaille sur des titres comme Spider-Man (Miles Morales) et Mr and Mrs X. Et s'il s'est affirmé depuis, je dois dire que son style me plaît bien. Malgré les quelques défauts, c'est même plus intéressant visuellement parlant que la plupart des titres Dynamite (ce qui n'est peut-être pas si difficile que ça, me direz-vous).

La dynamique entre Annie et le faux Ash est l'occasion d'amusantes répliques (même si c'est un double, Ash reste Ash) et la virée dans la dimension miroir réserve pas mal de désagréments aux deux héros. Avec ses péripéties dans un univers peuplé de grands monstres, la lecture n'est pas désagréable...mais il manque tout de même le grain de folie propre aux exploits à l'écran de Ash pour emporter totalement mon adhésion. 


En bref

Bref, ce dérivé des films est plutôt sympathique...mais pas assez groovy !

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
12,95€
Boutique en ligne
12,95€
Boutique en ligne
12,95€
Boutique en ligne
12,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)