7

Critique de Star Wars - Classic #10

par Le Doc le sam. 24 août 2019 Staff

Rédiger une critique
This is the End...

Avec ce dixième tome, Delcourt termine la réédition en albums de la toute première série Star Wars, celle publiée par Marvel dans les années 70/80. Le sommaire compile la fin du comic-book, soit les épisodes 97 à 107 (moins le 98, un "fill-in" de luxe par Archie Goodwin et Al Williamson), une période qui est longtemps restée inédite en France. En effet, la publication française dans Titans s'était achevée par le #97 (un épisode massacré par les remontages de Lug comme cela arrivait un peu trop souvent) et il aura fallu attendre la collection Star Wars Comics Collector de Hachette en 2010 pour les découvrir en V.F. Et pour la première fois, les voici donc réunis en librairie.

Bon, j'ai longtemps attendu de les lire...mais ce n'est pas non plus une fin renversante pour un titre qui a connu d'excellentes périodes avant cela (Archie Goodwin/Carmine Infantino, David Michelinie/Walt Simonson, Jo Duffy/Ron Frenz). Mary Jo Duffy est toujours au scénario, mais elle a peiné à trouver une menace intéressante pour remplacer l'Empire après la fin du Retour du Jedi. Les Nagai et leurs ennemis personnels, les Tof, sont un peu fades par rapport aux Yuuzhan Vong par exemple. Les affrontements sont répétitifs et le twist final, variation sur "l'ennemi de mon ennemi est mon ami" , n'est pas très bien géré. 

Graphiquement, on est également loin du meilleur niveau de la série. Je ne suis pas très friand des dessins trop anguleux de Cynthia Martin, qui dépend aussi beaucoup d'un encrage très inégal (à noter que l'on retrouve un certain Whilce Portacio à l'encrage de l'ultime numéro). Mais malgré ces défauts, ces histoires ne sont pas une purge pour autant. Il y a des missions annexes mieux menées que l'intrigue principale et Jo Duffy a concocté aussi des moments intéressants dans l'évolution des relations entre les héros, les icônes de la Saga des Etoiles tout comme les personnages secondaires créés pour le comic-book comme les Zeltron et les Iskaloniens. Et Ron Frenz et Sal Buscema assurent l'intérim sur deux numéros, ce qui est toujours appréciable. 

Le volume se referme sur deux bonus, une amusante histoire courte pour les enfants et un titre récent, le Star Wars #108 publié par Marvel qui a revisité la continuité du premier Univers Etendu  à l'occasion de la longue série de numéros spéciaux qui fêtent son 80ème anniversaire. Le scénariste Matthew Rosenberg a surtout rendu hommage à la prestation de Archie Gooodwin en faisant revenir Domina Tagge et Valance le chasseur à qui il a offert une superbe fin dans le dernier segment illustré par Leonard Kirk. L'ensemble est très sympathique malgré une partie graphique un chouïa irrégulière (je n'ai pas du tout reconnu le style de Kerry Gammill qui a bien changé depuis les années 80). C'est essentiellement du plaisir nostalgique...et ça se savoure. 

En bref

Et c'est donc fini pour la collection "Stars Wars Classic" de Delcourt, un bel écrin pour le tout premier Univers Etendu Star Wars !

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (642)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars - Classic
Boutique en ligne
27,95€
Boutique en ligne
27,95€
Boutique en ligne
27,95€
Boutique en ligne
27,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)