7

Critique de Sir Nigel #2

par vedge le mer. 28 août 2019 Staff

Rédiger une critique
Jamais ne transige ni ne faiblit

Oyez, oyez, braves gens, gentes dames et beaux damoiseaux.

Voici l’histoire sincère et transparente de Sir Nigel, gentilhomme désargenté qui de déshonneur et de lâcheté jamais ne rougit.

Pour sa promise, il brava tous les dangers.

Pour son honneur, il prit le risque d’indisposer un Roi.

Par sa vaillance, il en mit un à terre.

Fort de trois actions d’éclat, il prit le plus grand risque, entame la plus dure des conquêtes et des défis d’honneur, il se maria.

A l’image de l’histoire, un découpage classique et des couleurs à l’avenant, illustrent le parcours du héros.

Le dessin de Gine se fait lisse, classique, chevaleresque, pour illustrer les hauts faits d’arme d’un paladin qui devint chevalier.

Qu’il est bon parfois de rappeler à l’opportunisme de notre temps, ces valeurs qui plaçaient l’honneur et la parole donnée au-dessus de la carrière, parfois de la vie.

En bref

Un roman chevaleresque de Sir Arthur Conan Doyle sur un jeune gentilhomme désargenté don l’éducation et l’honneur forcent le respect.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Boutique en ligne
13,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)