6

Critique de Prince of cats

par vedge le lun. 2 sept. 2019 Staff

Rédiger une critique
Tybalt, Roméo et Juliette

Cet ouvrage est surprenant et sincère.

L’auteur puise dans ses goûts artistiques de Shakespeare au Hip Hop et dans sa propre enfance pour livrer un comics psychédélique aux couleurs sur-vitaminées.

Lui aussi, comme l’un des personnages, a été envoyé en école privé par sa mère, veuve, pour accroitre es chances de réussite.

Noir, issu d’un quartier et d’une ville violente, Washington DC, il y transpose la tragédie Roméo et Juliette.

Les dialogues sont une imbrication des mots du tragédien et de ses propres mots. La symbiose est souvent très juste.

Le monde qu’il nous présente est fait de violence sous prétexte d’honneur.

On ne meurt pas d’ennui ni de misère ; On meurt peut-être de ne pas regarder la réalité en face et la fuir au fil du tranchant d’une lame de katana.

Le dessin est patchwork des influences de l’auteur, comics, manga, tags et une musique rap que l’on entend à fond, en tournant les pages.

C’est beau visuellement, un peu complexe à lire mais une sacré découverte.

En bref

BD psychédélique qui revisite Roméo et Juliette dans une ambiance de violence et de lutte de classe à la West Side Story.

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
19,99€
Boutique en ligne
19,99€
Boutique en ligne
19,99€
Boutique en ligne
19,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)