6

Critique de Medieval Spawn / Witchblade

par Le Doc le dim. 29 sept. 2019 Staff

Rédiger une critique
Et ainsi le conte devient vérité...et la vérité devient légende...

Sorti ces jours-ci dans la collection Contrebande des éditions Delcourt, l'album Medieval Spawn/Witchblade ne propose pas la réédition de la mini-série de 1996 scénarisée par Garth Ennis (qui n'a pas fait l'objet d'une nouvelle édition depuis plus de 20 ans) mais le titre plus récent (car publié aux Etats Unis par Image Comics en 2018) réalisé par le tandem Brian Holguin et Brian Haberlin (le co-créateur de Witchblade). Les protagonistes ne sont d'ailleurs pas les mêmes Hellspawn et porteuse du Witchblade, le concept même des deux séries permettant de mettre en scène différents visages tout au long de la très longue histoire des deux mythologies.

Le ton des deux bandes dessinées n'est également pas le même. Ici, je trouve qu'on se rapproche plus d'une ambiance à la Spawn : Dark Ages. Mais l'intrigue est tout de même très, très classique. Une reine maléfique étend son influence corruptrice à travers le monde...un chevalier casqué à la cape rouge surgit pour sauver les paysans et retourner la bataille en leur faveur...ces mêmes paysans le prennent pour leur roi ressuscité...une jeune fille qui porte un puissant artefact et son mentor, un sorcier aveugle, se joignent au combat...l'histoire concoctée par les deux Brian ne s'éloigne jamais des chemins balisés du genre et même le mystère autour de l'identité de l'Hellspawn se résout assez facilement...

C'est du déjà-vu/lu donc...ce qui n'empêche pas cette mini-série de se lire agréablement. L'action est musclée, les personnages sont bien campés et l'atmosphère de fantasy mâtinée d'horreur est bien travaillée. C'est certes prévisible, mais les éléments propres aux différents genres sont là et donnent une lecture assez divertissante...même si je pense qu'elle ne s'imprimera pas longtemps dans ma mémoire.

Je suis également très partagé concernant la partie graphique. Il y a des visuels vraiment puissants (comme la pleine page de l'arrivée du Medieval Spawn), mais la technique numérique employée n'a pas de que de bons résultats. Il y a une certaine froideur qui s'en dégage, c'est souvent figé, pas assez "organique" à mon goût. Un style qui convient bien à certains moments (comme pour les visions plus horrifiques) mais qui manque de souplesse, de dynamisme dans les scènes de combat par exemple...

En bref

Le final remet ce récit dans le contexte de la série Spawn principale. Je ne la lis plus depuis des années, mais cela reste accessible. Bref, une mini-série très inégale mais qui a ses bons côtés...

6
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)